| More

Selon le journal Haaretz, le Premier ministre Binyamin Netanyahu a stupéfait dimanche les ministres du Likoud en exprimant son soutien à la “loi sur les mosquées” qui prévoit l’interdiction de l’utilisation de systèmes d’amplification pour l’appel à la prière.

Il aurait même tenté de les convaincre de voter pour la loi initiée par Anastasia Mikhaéli (Israël Beitenou), affirmant qu’il ”ne faut pas être plus libéral qu’en Europe”.

Un comité Ministériel Législatif s’est mis à discuter d’une proposition visant à réduire le son des haut-parleurs des mosquées… Des hauts-parleurs normalement utilisés uniquement pour les prières… Mais qui sont, de plus en plus, utilisés également pour les prêches.

Seules d’intenses pressions des ministres Limor Livnat, Dan Meridor et Michaël Eitan, vivement opposés à ce projet de loi, ont poussé Netanyahu à reporter le vote sur le dossier.

La gauche israélienne pro-arabe veut déjà de faire capoter le débat. La gauche estime que les Musulmans ont le droit de prier comme ils le veulent.

La droite explique qu’il n’est pas question d’une interdiction, mais du respect de la liberté des gens, d’entendre ou de ne pas entendre le muezzin. La droite explique que là n’est pas le problème, et que les habitants ont le droit aussi de pouvoir dormir toute une nuit sans être réveillé par un imam… Surtout quand on est Chrétien, Juif ou athée…

La députée Anastassia Michaeli souhaite ainsi donner au ministre de l’intérieur le pouvoir de faire baisser le volume de telle ou telle mosquée qui cause cette nuisance sonore si les habitants se plaignent que l’appel à la prière de 4 heures du matin les réveille tous les jours. Car, si en journée, l’appel à la prière est atténué par les bruits du quotidien, en pleine nuit, les psaumes islamiques résonnent dans l’obscurité.

Cette loi pour faire baisser le volume des appels du muezzin vise à respecter la tranquillité des Israéliens. Les muezzins sont généralements très forts, rien à voir avec les cloches des églises. Chez les Juifs, à part le shofar qui ne casse pas vraiment les oreilles, on est assez discret je trouve.

La nuisance sonore des muezzins relève pafois de la persécution auditive.Il faudrait simplement apprendre le respect des autres. La religion se pratique surtout dans la pensée et pas dans la rue.

Ftouhn Souhail

Leave a Reply

*