Netanyahu inaugure un nouvel aéroport international à Eilat

Le Premier Ministre Benjamin Netanyahu, le ministre des transports Israël Katz et la famille Ramon, ont assisté ce matin au premier vol à la cérémonie d’inauguration de l’aéroport Ramon à Eilat.

Le Premier ministre israélien, fraîchement rentré après un déplacement au Tchad, a participé à la cérémonie et salué “l’ouverture d’Israël sur le monde”.

L’échange entre le pilote de l’avion du Premier ministre et la tour de contrôle a été diffusé par haut-parleur aux invités présents à cette cérémonie, M. Netanyahu prenant la place du pilote pour annoncer “Aéroport Ramon, ici le vol Arkia 683, nous sommes très émus“.

Le Premier Ministre, le ministre des transports et les enfants de la famille Ramon – Tal, ont aussi plantés des oliviers à l’ouverture de la cérémonie à l’occasion.

Selon le site Internet, ce dernier peut accueillir jusqu’à 2 millions de passagers par an. Grâce à une extension, il pourra atteindre une capacité de 4,2 millions de voyageurs annuels d’ici 2030.A terme, l’infrastructure viendra à remplacer les aéroports d’Ovda et d’Eilat.

Le Premier Ministre Netanyahu adit : ” le nouveau port augmentera l’éruption sans précédent dans les relations internationales. Pour cela, bien sûr, la coopération entre nous et les pays d’Asie, en Afrique, dans le monde arabe et dans le monde musulman, je suis revenu la nuit du Tchad. Il y aura des avions du sud, de l’est et du Nord. C’est un énorme changement dans l’accès et la position internationale d’Israël. Nous ouvrons de nouvelles options pour le vol au-dessus des pays dans des domaines clés.

Le nouvel aéroport israélien a été nommé en mémoire du premier astronaute de l’Etat hébreu, Ilan Ramon, et de son fils, Asaf, mort dans un accident d’avion militaire.

C’est l’architecte Amir Mann, qui a notamment travaillé à la conception de la Bibliothèque nationale d’Israël et du Ministère de la Justice, qui a conçu le design de ce nouvel aéroport. 395 millions d’euros ont été dépensés pour la construction de l’infrastructure. Un budget conséquent mais qui permettra de belle retombées économiques, espère Israël.

Le nouvel aéroport est la première plateforme en Israël de type “greenfield”, c’est-à-dire construite sur un site vierge.

Avec l’ouverture de cette nouvelle installation, l’Etat hébreu souhaite en effet booster le tourisme dans le sud du pays ainsi que dans la région de le Mer Rouge.Si elle est particulièrement prisée à certaines périodes de l’année, Eilat est quasiment vide le reste du temps. Une situation que le ministère du Tourisme espère changer grâce à l’aéroport Ramon, situé à 18 km au nord de la cité balnéaire.

L’aéroport d’Eilat pourra également se substituer à celui de Tel-Aviv en cas d’urgence.

Selon les médias israéliens, une clôture “intelligente” antimissiles de 26 m de haut et de 4,5 km de long doit protéger Ramon, qui jouxte la frontière avec la Jordanie, seul pays arabe avec l’Egypte à disposer de relations diplomatiques officielles avec Israël.

Le nombre de passagers dans le monde est en croissance constante. Selon les dernières projections de l’Association internationale du transport aérien (Iata) il devrait, sur la base d’une estimation de croissance de 3,5% par an, doubler dans les 20 prochaines années pour passer de 4,1 milliards cette année à 8,2 milliards en 2037. Iata tire régulièrement la sonnette d’alarme face aux risques de congestion des aéroports et appelle les Etats à investir rapidement dans les infrastructures.

Souhail Ftouh