| More

A l’ouverture de la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire Likoud à la Knesset, le Premier ministre Binyamin Netanyahu s’est opposé aux propositions d’annuler les primaires du parti et de revenir à l’ancien système.

« Aujourd’hui, nous avons 130.000 adhérents, et non 3.000, comme dans le passé, qui décideront de l’avenir du parti », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a créé la surprise, le 13 février dernier, en annonçant sa candidature au poste de président du Comité central du Likoud. Les militants du parti de droite estiment que Netanyahu a pris cette décision afin de pouvoir assurer et bétonner un siège de député à son ami Ehoud Barak qui n’aurait aucune chance de revenir à la Knesset en présentant une liste indépendante au travers de son pays Atsmaout. Le député Danny Danon a décidé de se présenter contre Netanyahu afin “que le Likoud ne louche pas à gauche”.

La reconduction de Netanyahu à la tête du Likoud, le grand parti de la droite israélienne, a relancé les rumeurs d’élections anticipées à la fin de l’année, avant la présidentielle américaine. Néanmoins il est certain que les législatives n’auront pas lieu à la date prévue (automne 2013).

“Bibi” Netanyahu a remporté une victoire avec 75% des voix contre Moshé Feiglin, son seul adversaire, le mois dernier. Tous les récents sondages placent pour le moment Benjamin Netanyahu très largement devant les autres prétendants au poste de Premier ministre, et le Likoud en tête de toutes les formations, de la majorité comme de l’opposition.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*