| More

Selon le quotidien Yediot Aharonot, si d’aventure vous vous trouvez à New York entre le 1er et le 3 juin 2012, vous pourrez admirer l’Empire State Building éclairé en bleu et blanc, aux couleurs d’Israël, pour le 64e anniversaire de l’Etat juif.

L’événement est une production conjointe de la communauté juive des Etats-Unis, de la ville de New York, du consulat israélien à New York et du Ministère israélien de la diplomatie publique et Affaires de la Diaspora. Une délégation dirigée par les ministres Yuli Edelstein et Silvan Shalom assistera à l’événement.

L’Empire State Building est aujourd’hui le gratte-ciel le plus représentatif de New York, et peut être aussi l’un des gratte-ciel les plus célèbres au monde.

Depuis 1981, l’Empire State Building possède la distinction officielle de monument (landmark), distinction attribuée par la New York City Landmarks Preservation Commission (commission de préservation des monuments importants de la ville de New York).

L’Empire State Building est un véritable monument de New York, et est parfois cité parmi les sept merveilles du monde moderne.

Des projecteurs illuminent le sommet de l’Empire State Building la nuit, avec des couleurs associées aux différents événements qui ont lieu dans la ville (événements sportifs, comme l’US Open par exemple) mais aussi en fonction des événements qui ont lieu à l’échelle des États-Unis, ou même du monde.

L’idée est venue de l’un des investisseurs du bâtiment, Lawrence Wien qui, de retour de Paris, décida de faire de New York l’autre ville de lumière. C’est ainsi qu’en 1976, l’immeuble fut éclairé de rouge, blanc et bleu, à l’occasion du bicentenaire de l’indépendance américaine

De nos jours, le gratte-ciel s’illumine des couleurs bleu, blanc, rouge, non seulement pour la fête nationale américaine, le 4 juillet, mais aussi pour la fête nationale française, le 14 juillet20. Pour Noël l’Empire State Building s’illumine de vert et de rouge20, couleurs traditionnelles des fêtes de fin d’année.

A l’occasion de la Jour de l’indépendance de l’Etat Juif, c’est le Bleu et blanc du drapeau d’Israël qui vont illuminer l’Empire State Building. Mais ce n’est pas tout. Le dimanche 3 juin, sur la Cinquième Avenue de Manhattan, vous verrez le plus grand défilé israélien de l’histoire des Etats-Unis. 35.000 marcheurs et 29 géants, peints en bleu et blanc, défileront sur la prestigieuse avenue américaine.

On estime que des dizaines de milliers de New Yorkais viendront ce jour là célébrer l’indépendance d’Israël.

Au coeur du défilé, il y aura également des acrobates, des danseurs, des rollers et des clowns. Plus de 200 groupes de New York, du New Jersey, du Connecticut et d’Israël prendront part à l’événement.

Cet évenement connaitera aussi la participation des veterans americains juif des guerres en uniformes, des politiques, elus, et des éléves de toutes ecoles et yeshivot. C est un évenement unique dans le monde et des dizaines de milliers de personnes se tienneront le long du cortege festif pour applaudir dans cette parade pour Israel. Il n’y a pas que les Juifs, l’Amérique entière s’identifie à Israël et l’admire.

New-York est la ville la plus cosmopolite du monde, la ville qui fut la plus frappées par les attentats du 11 septembre 2001. Cette fête, à New-York, est tout un symbole.Des membres de toutes les nations de la terre, verront (heureux ou pas) le drapeau d’Israël flotter sous de cris de joie et des chants d’allégresse. Israël vit, tel est le message.

C’est le Congrès sioniste, qui se tint à Prague en 1933, une résolution officielle fut adoptée concernant le drapeau : Le drapeau bleu et blanc est celui de l’organisation sioniste et du peuple juif, conformément à une tradition ancestrale.

Après la déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël en 1948, David Ben-Gurion écrivait à propos du drapeau national : « Le drapeau de l’Etat est le symbole de notre continuité et de notre unité historique, du renouveau de l’identité de notre peuple. ». Il symbolisera alors l’unité d’Israël, son unicité et son avenir indépendant.

Happy Birthday ISRAEL

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*