| More

1

Pour le Peuple Juif qui célèbre avec joie Pessah ou la Pâque Juive ,durant sept jours, le fête finira au coucher du soleil ou la tombée de la nuit lundi, le 1er avril 2013.

Comme chaque année des milliers de jeunes soldats de Tsahal, ces héros hommes et femmes qui œuvrent jour et nuit pour la sécurité de l’État Juif, célèbrent eux aussi avec le reste des hébreux Pessah. Cette fête est centrale dans le judaïsme, car elle rassemble des familles entières autour de la table pour manger et chanter.

Et comme l’armée israélienne est une grande famille, une armée de Peuple , les soldats sont aussi gâtés par des surprises et des cadeaux. Ils mangent et chantent ensemble pour montrer leur attachement aux valeurs juives comme il se doit.

Des jeunes soldats juifs sont aussi invités parfois de différents continents ( d’Europe, du Brésil, d’Afrique et de Russie)  pour se retrouver ensemble pour Pessah. C’est aussi une occasion pour rencontrer des nouvelles personnes et surtout démontrer cet magnifique état d’esprit fraternel et bienveillant du Peuple Juif. C’est la seul armée au monde qui organise se genre d’événement.

Des moyens de communications ont été mis à leur disposition pour appeler leurs familles. Depuis quelques années, c’est le chef de l’État majeur de l’armée israélienne qui parle lui-même aux parents des soldats, leur souhaite Hag Sameah et n’oublie pas de les saluer pour le service que leurs enfants rendent à Israël.

L’Association pour le bien-être des soldats accompagne souvent ces nouveaux soldats et leur dispense des cours concernant l’histoire, les règles et les coutumes de Pessah. Ils se souviennent de l’exode d’Égypte, célèbrent la quête de liberté en tant qu’individus et que peuple, et ils renouvellent leur foi que la liberté et la paix peuvent vraiment se réaliser. Accueillis par Tsahal, ils se réjouissent de pouvoir passer les fêtes en terre promise.

La Pâque Juive commémore la libération du Peuple Juif de l’esclavage qu’il subissait en Égypte, tel qu’il est relaté dans le livre de l’Exode. Sous la protection divine et la direction de Moïse, les Juifs sont passés de l’humiliation de servir Pharaon à la gloire de servir Dieu.

Ici on mange le pain azyme, matsa ou «pain de misère» accoudés à la table comme des rois.On goûte simultanément l’amertume de l’esclavage et la douceur de la liberté. On consomme à la fois l’amer et le sucré, symbolisant ainsi le paradoxe de la vraie liberté qui ne peut être atteinte que par la lutte et le défi.

D’ailleurs parmi ses nouveaux soldats invités, on trouve parfois des petits enfants des survivants de la Shoah. Pour eux revêtir l’uniforme de Tsahal, est une superbe et douce vengeance pour leurs grands parents qui avaient traversés les années sombres lors desquelles les Juifs étaient sans défense. Les soldats de Tsahal défendent aujourd’hui Israël et son peuple et assurent la sécurité de ses frontières.

Qu’ils sachent ces soldats que nous les aimons, car en protégeant Israël, ils protègent tous les juifs de la diaspora.

Hag saméah’ à tout les soldats et les soldates de Tsahal

Ftouh Souhail

2sdit

Leave a Reply

*