| More

Le Premier ministre israélien Biyamin Netanyahu a déclaré en préambule au Conseil des ministres ce matin que les forces de sécurité sont encore en état d’alerte. Il a également promis d’élargir le système d’interception des missiles qui a fait jusqu’à présent la preuve de son efficacité.

Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a indiqué au sujet de la situation sécuritaire dans le Sud du pays qu’il n’y a aucun intérêt pour Israël à intervenir dans la Bande de Gaza si ce n’est pas pour faire tomber le régime du Hamas et éliminer le terrorisme de ce territoire.

Bonne nouvelle malgré la pluie de missiles qui s’est abattue cette fin de semaine sur Israël et qui continue encore aujourd’hui : dôme de fer, le système d’interception des missiles de Tsahal, est efficace à 90%. Sur 31 tirs ennemis, dôme de fer en a intercepté 28 jusqu’à présent. Tsahal a salué les prouesses du système antimissile Dôme de fer qui jusqu’à 12h (heure israélienne) ce dimanche avait réussi à intercepter 33 roquettes sur les 48 à sa portée tirées sur les villes du Sud.

Le ministre de la Défense israélien, Ehoud Barak, a déclaré lors d’une conversation avec les chefs de la communauté du Sud que Tsahal frapperait quiconque a l’intention de s’en prendre à des citoyens israéliens. “Nous continuerons d’améliorer les capacités du ‘dôme de fer'”, a-t-il ajouté, soulignant les taux d’interception élevés réalisés jusqu’à présent par le système de défense anti-missiles.

Ehoud Barak a indiqué qu’il va exiger l’accélération du développement et de l’implantation généralisée des sytèmes d’interception des missiles de courte portée “Dôme de fer” et de moyenne portée “Baguette magique”.

Le lieutenant colonel Gilad Biran, commandant de l’unité du “dôme de fer”, a déclaré à Ynet que les troupes responsables du système de défense anti-missile ont travaillé dur tout le weekend pour s’assurer que les roquettes tirées depuis Gaza sur Israël soient interceptées. “Nous faisons des efforts considérables pour obtenir des résultats”, a-t-il déclaré. “Nous sommes prêts pour ce qui nous attend.” Le dôme de fer a intercepté deux roquettes à Ashdod et deux autres à Ashkelon dans la journée de samedi.

Depuis vendredi après-midi, 125 missiles ont été tirés sur Israël, 55 sont tombés sur des terrains vagues, 3 sur des endroits habités, 34 ont été interceptés et 33 sont tombés en territoire sous contrôle palestinien temporaire. Ces chiffres ne comprennent pas les tentatives de tir qui ont échouées.

Parmi tous ces missiles de tous types (roquettes Qassam, Grad, et obus de mortier) tirés depuis vendredi soir sur le sud d’Israël 56 ont explosé, dont 3 seulement dans des zones habitées, 33 autres sont tombés dans des zones sous contrôle palestinien, et quelque 35 autres ont été interceptés par le Dôme de fer.

Le dispositif antimissile Dôme de fer, a intercepté une dizaine roquette lancée depuis Gaza en direction d’Ashkelon et Ashdod. Par ailleurs Dôme de fer a intercepté six missile tiré sur Beersheva .Le système d’interception a également été efficace à Ofakim où un missile est partiellement tombé dans un jardin.

Neuf tirs de mortier ont été tirés, dans la matinée, sur le Néguev occidental, ne causant aucun dommage. Une dizaine de roquettes ont explosé dans un terrain vague du conseil régional d’Eshkol, pas de blesser. Un missile a été tiré en direction du district de Gedera.

Au Front sud d’Israel, le Dôme de fer a intercepté une huit roquette lancées sur Ashdod. Quelques secondes auparavant, l’alerte rouge s’était déclenchée avertissant les habitants de se réfugier aux abris. L’alerte avait retentit à Ashdod, mais aussi à Gan Yavneh. Trois roquettes qui ont été tirées sur Ashkélon ont été interceptées par le système dôme de fer. Le signal d’alerte a retenti à Sadot Negev.

Des débris d’un missile intercepté un peu plus tôt par le Dôme de fer, alors qu’il était lancé sur Ashkelon, ont atterri sur une maison de la ville. Personne n’a été blessé. Une roquette a explosé samedi soir près d’un bâtiment agricole de Béer Touvia, sans faire ni blessés ni dégâts.

Panique chez certains habitants d’Ashkélon. Ils ont découvert que les abris qui sont censés les protéger contre les missiles ennemis ne sont pas conformes aux normes en vigueur car l’ingénieur qui a validé leur construction a reçu des pots de vin.

Les cours ont été annulés ce dimanche matin au sud d’Israël dans toutes les localités situées dans un rayon de 7 à 40 km de la bande de Gaza. Dans un rayon inférieur à 7 km de Gaza, les cours ont lieu normalement car les établissement scolaires sont sécurisés pour parer à d’éventuelles roquettes. Les communes concernées par ces ”vacances” imprévues sont les suivantes : Ashkelon, Ashdod, Béer Sheva, Netivot, Kiryat Malachi, Kiryat Gat, Guedéra, Yavneh, Lakiya, Rahat, les localités du conseil régional de Hevel Yavneh, Guedérot, Gan Yavneh, Béer Touvia, Omer, et Bnei Shimon.

Pour rappel : la Défense passive demande instamment aux civils de ne pas sortir pour filmer le Dôme de fer en pleine action, par crainte de pertes humaines. Un Israélien avait été tué de la sorte il y a quelques mois.

Compte tenu de la situation sécuritaire qui règne dans le Sud du pays, les bureaux des agences pour l’Emploi seront fermés au public aujourd’hui. Par ailleurs, 20 matchs de basketball qui devaient avoir lieu aujourd’hui ont été reportés.

Le commandant en chef de la police israélienne, Yohanan Danino, a ordonné d’élever l’état d’alerte au niveau 3 dans toutes les unités de police d’Israël. Il a également annulé la manifestation de la droite prévue dimanche à Nazareth, à cause de la situation sécuritaire.

Tsahal dit avoir visé dimanche un tunnel et une fabrique d’armes dans les environs de la ville de Gaza. . Tsahal a affirmé avoir bombardé un dépôt d’armes au nord de la bande de Gaza et des aires de lancement d’où ont été tirées des roquettes longue portée contre Israël.

Vers minuit et demi samedi soir, l’armée de l’air israélienne a bombardé un dépôt d’armes au nord de la bande de Gaza, touchant précisément la cible, a indiqué un porte-parole de Tsahal.

Tsahal a ainsi riposté aux tirs de missiles depuis Gaza, a indiqué le porte-parole de l’armée israélienne.

Selon des sources palestiniennes, un homme qui circulait dans son véhicule à l’est de Gaza-ville, près de la barrière de sécurité ceinturant le territoire côtier, a été blessé par un tir d’obus de char de Tsahal. L’état de ses blessures n’a pas été communiqué.

Un haut responsable égyptien a indiqué au journal du Hamas que son pays fait l’intermédiaire entre les factions palestiniennes et Israël pour obtenir un cessez-le-feu de 48 heures.

Le Hamas au pouvoir à Gaza a noué des contacts avec l’Egypte, notamment pour réinstaurer une trêve tacite avec Israël et mettre fin à la flambée de violences qui a coûté la vie à 18 Palestiniens depuis vendredi

“Nous souhaitons vraiment mettre fin à l’agression (israélienne) dans la bande de Gaza et les contacts que nous avons noués avec l’Egypte vont dans cette direction”, a déclaré un porte-parole du Hamas à Gaza, Taher el-Nounou.

“Le premier ministre (du Hamas) Ismaïl Haniyeh a engagé des contacts intensifs pour stopper l’agression contre Gaza. La priorité du gouvernement est de protéger notre peuple et de mettre fin à cette agression”, a ajouté le porte-parole. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, est également disposé à “parrainer un consensus palestinien sur une trêve réciproque et simultanée, mais pas une reddition”, a poursuivi le porte-parole.

Le ministre de la Sécurité intérieure, Itzhak Aharonovitch, a déclaré au cours d’une tournée dans les villes du sud d’Israël, que le gouvernement continuera à agir contre quiconque tente de porter atteinte à l’Etat d’Israël. ”Israël continuera à défendre ses citoyens, à toute heure et à tout endroit. Israël ne cherche pas à envenimer la situation, mais continuera à agir pour éviter les tirs, éliminer les terroristes et les les infrastructures terroristes dans la bande de Gaza”, a-t-il précisé.

Malgré l’escalade de la situation sécuritaire dans le Sud d’Israël, les points de passage avec la Bande de Gaza ont été maintenus ouverts par Tsahal aussi bien pour les marchandises que pour les personnes.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*