Nouvelles distinctions pour l’huile d’olive d’Israël au « ATHIOOC 2018 »

Trois nouvelles distinctions viennent s’ajouter au brillant palmarès de l’huile d’olive tunisienne cette saison.

A Athènes, Israel a décroché trois médailles au concours international d’Athènes d’huile d’olive « ATHIOOC 2018 » dans sa troisième édition tenue du 26 au 28 mars 2018.

L’huile  d’olive biologique israélienne produite par le domaine de la famille ”Tamir” a remporté la médaille d’or, l’huile d’olive Zeta Israeli a obtenu la médaille d’argent, alors que les huiles de la marque Galilee Green a décroché la médaille de bronze.

Ces médailles ont été remportées face à de gros concurrents  en matière de production d’huile d’olive, à savoir l’Espagne, la Turquie, la Grèce, l’Italie et le Portugal.

Il est à noter que la production nationale de l’huile d’olive devrait atteindre, cette saison, une quantité variant entre 60 et 80 mille tonnes, enregistrant ainsi une progression de près de 30% par rapport à la saison écoulée.

Selon les chiffres du Conseil oléicole international (COI), Israel enregistrera, cette saison, le plus fort taux de progression des exportations d’huile d’olive cette année qui  atteindront cette année 20 mille tonnes, selon les estimations.

Une augmentation impressionnante de 211 pour cent de la production mondiale d’olives de table sur une période publiées le mois dernier par le Conseil oléicole international (COI).

L’Égypte est maintenant officiellement membre du Conseil oléicole international.

Le 3 mai, l’Égypte a déposé son instrument d’adhésion à l’Accord international sur l’huile d’olive et les olives de table au Bureau des Nations Unies à New York. Avec une production estimée à environ 650 000 tonnes, l’Égypte est le premier producteur d’olives de table au monde en 2017/18, affichant une augmentation de 30% d’une année sur l’autre.

L’Égypte est également le premier pays en termes de consommation d’olives de table. Selon les prévisions pour cette campagne agricole, les Égyptiens affecteront environ 450 000 tonnes de leurs olives à la consommation domestique.

L’oléiculture égyptienne se trouve le long de sa côte nord-ouest, à Alexandrie, au nord du Sinaï et à Sollum. Cette région a un climat aride, avec des hivers doux. La température moyenne au cours des mites les plus froides est de 7-18ºC et sa pluviométrie annuelle de 100-150 mm se produit sur trois à quatre semaines en automne et en hiver.

Souhail Ftouh