| More

Une soirée visant à promouvoir l’Institut Universitaire israélien Beit Berl se tiendra le 23 juin prochain à Paris, en présence des ambassadeurs Yossi Gal et Nimrod Barkan.

L’’Institut supérieure de Beit Berl est un établissement universitaire qui offre un enseignement multidisciplinaire (éducation, social, art et culture). A Beit Berl, Juifs et Arabes travaillent et étudient côte à côte.

Il est considéré comme un établissement de premier plan en Israël dans les domaines de l’éducation, les sciences sociales, art et la culture: en offrant une éducation de haute qualité pour préparer les professionnels à des carrières dans l’enseignement, dans le système social, et dans l’art et la culture. Cet établissement contribue largement au développement professionnel de ceux qui occupent des postes dans les systèmes éducatifs et sociaux dans le pays (1).

Il se compose d’environ 1000 professeurs qui sont actifs dans tous les aspects de l’enseignement et la recherche. Environ 10.000 étudiants fréquentent ses quatre écoles: L’École de l’Éducation ; L’École d’art – Hamidrasha ; L’Institut universitaire de formation des maîtres arabes (2) et L’École de la politique gouvernementale et sociale.

Situé à la périphérie de Kfar Sava, l’Institut Beit Berl est situé sur un campus vert dans le centre d’Israël. En effet, le Ministère israélien de la protection de l’environnement et le Conseil israélien pour l’enseignement supérieur le reconnaître comme “un collège vert.”

Beit Berl a été nommé d’après Berl Katznelson, le chef spirituel du mouvement travailliste durant le mandat britannique. La première pierre fut posée le 21 août 1946 et a été utilisé comme une base de zone pour les forces de la résistance de la Haganah, et plus tard par les Forces de défense israéliennes.

Beit Berl a été créé dans les années 1970, ce qui avait été l’Institut de formation pour enseignants, animateurs, membres du kibboutz et les jeunes immigrants, qui avait été actif à l’emplacement depuis la fin des années 1940.

Le collège a reçu son premier permis en 1979 et deux ans plus tard, il a gagné la reconnaissance académique pour son école secondaire de premier cycle et des cours d’éducation informelle. Il était avant tout un collège de formation des enseignants sous la supervision du Ministère israélien de l’éducation. En 1987, il a été pleinement reconnu pour l’ensemble de spécialisations tel que la formation pédagogique et la formation des enseignants les enseignants l’Arabe.

Ftouh Souhail

(1) www.beitberl.ac.il/

(2) www.beitberl.ac.il/Arabic/

Leave a Reply

*