| More

Patrick Bruel se produira deux fois à Tel-Aviv la semaine prochaine, les 27 et 28 décembre, à l’université de Tel Aviv, sous l’étiquette Lollyprod. L’évènement aura lieu dans le somptueux auditorium Smolarz.

Ce concert unique, dont les places sont en vente sur le site lollyprod.com (entre 180 et 470 shekels – 35 à 90 €) se devrait être exceptionnel. L’artiste sera sur scène, devant un public qui a déjà acheté toutes les places (seulement 1200 places), avec sa guitare et sa belle voix. Il proposera une balade de ses plus beaux succès, dans une ambiance intime et cosy.

Le concert de Bruel à Tel Aviv, tout en acoustique, s’inscrit dans le cadre de sa tournée « Seul… ou presque », preuve que le chanteur français souhaite créer une atmosphère plus intime avec ses fans.

Le chanteur a parlé de son émotion de chanter en Israël, sur l’émission100pour100-israel.com

Le producteur David Stern explique que « Patrick Bruel avait vraiment envie de venir faire ce concert. C’est un projet qui a mis du temps à se mettre en place mais… Avec la motivation du chanteur, tout a pu avancer sereinement, c’est magique ! »

« C’est un concert qu’il a déjà donné en France et à l’étranger. Et à chaque fois, c’est un succès. Cette représentation à Tel-Aviv sera, elle, particulièrement riche en émotion. Les spectateurs qui auront la bonheur de participer à ce spectacle auront le droit à un show de 2 heures ou 2h30 ! » prévient David Stern.

Patrick est le fils de Pierre Benguigui et Augusta Kammoun, fille de Elie et Céline ben Sidoun. Patrick Bruel est le cousin germain d’Élie Semou .Ses aieux sont devenus citoyens français suite au décret Crémieux de 1870. Il se définit lui-même comme un « juif berbère » en ce qui concerne sa famille présente en Algérie bien avant l’arrivée de l’Islam.

En 1962, à l’indépendance de l’Algérie, sa famille est contrainte, comme presque tous les juifs d’Algérie, à quitter le pays, dont il ne conserve que très peu de souvenirs. Patrick et sa mère s’installent tous deux à Argenteuil, en banlieue parisienne.

À l’âge de cinq ans, il découvre Brel, Brassens, Gainsbourg et se prend d’affection pour ces chanteurs. Il fait remonter à ces découvertes son goût pour la musique. Plus tard, devenu adolescent, il reprendra à la guitare, avec ses amis, des samedis soirs entiers les morceaux de ces artistes.

Avec le début des années 1990, Patrick Bruel jouit d’un grand succès médiatique. En 1998, on le retrouve en tant que chanteur invité de Johnny Hallyday au stade de France.

Dans une interview en 2009, il s’est exprimé en faveur du droit de l’État d’Israël de se défendre à la Guerre de Gaza. Membre d’honneur du collectif « Solidarité pour Guilad »14, il est engagé dans la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit, pris en otage par le Hamas. Patrick est très apprécié en ISRAEL

Merci à Patrick de chanter à Tel Aviv

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*