| More

Bientôt Pessah, (Pâque juive), cette fête célèbre l’un des évènements essentiels de l’histoire d’Israël, celui sans lequel le peuple d’Israël n’existerait pas. Pessah est l’anniversaire de la sortie d’Egype et celui de la naissance de peuple JUIF. L’.Histoire de Pessah.(cliquez-ici)

Pessah est la première fête de pélérinage, elle a lieu du 15 au 22 Nissan en dehors d’Israël. Nota : En Diaspora, les Juifs célèbrent 2 Seder (15 et 16 Nissan), alors qu’en Israël, ils célèbrent que le premier. Ces deux premiers jours sont fériés et chômés en Israël.

Pessah, c’est la fête « où les pauvres sont attablés à notre table », où il est une obligation sainte de donner la Tsedaka aux pauvres. Dés le premier soir de la fête, se déroule la cérémonie du Seder qui est une occasion d’offrir un Seder à ceux qui n’ont plus rien. Parrainez le seder d’une famille nécessiteuse, est une geste hautement important dans la tradition juive. Chaque année des milliers de Colis de Pessah sont envoyés pour les plus démunis.

Le ministère des Affaires sociales, en Israel, a donné des directives à l’Assurance nationale (Bitouakh Leoumi) pour avancer la date de versement des diverses allocations au public à l’occasion de la fête de Pessah. Les allocations chômage et les allocations familiales seront versées le 14 avril, quant aux allocations vieillesse, handicapés, et garantie de revenu minimum, elles seront touchées le 22 avril.

Selon la dernière enquête publiée par l’Institut central des Statistiques sur le thème “religion et tradition”, 88% des Juifs séculaires ou traditionnels célèbrent le Seder de Pessah. 48% d’entre eux respectent l’alimentation “kashère le Pessah”.

63% estiment que l’influence de la religion dans la société s’est renforcée. 25% d’entre eux ont le sentiment que leur quartier est devenu plus religieux. 57% des personnes interrogées sont en faveur de la séparation entre religion et État (77% pour les laïcs, 23% pour les religieux traditionalistes et 14% pour les Haredim). 90% des laïcs souhaitent un mariage civil, 60% des traditionalistes et 3% des Haredim.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*