| More

philj

Aux Philippines, les efforts des équipes médicales de l’armée israélienne se poursuivent pour venir en aide à la population, deux semaines après le passage du typhon Haiyan qui a laissé ruines et dévastation derrière lui. Tsahal est très active parmi les équipes d’aide sur place.

L’hôpital de Tsahal à Bogo City, aux Philippines,a  traité jusqu’ici des centaines de patients, avec une moyenne de 300 blessés par jour. Selon les derniers chiffres les médecins israéliens, ont traités 1214 personnes dont 358 enfants. Ils ont effectués 27 opérations, assistés 12 naissances, dont la plupart nés prématurément(1). 

L’hôpital de campagne permet à ceux « qui n’ont pas les moyens de continuer d’avoir des soins », confie le lieutenant-colonel. Dr. Ofer Merin, le directeur médical de l’hôpital de campagne à Bogo City.

Dr. Merin explique que depuis l’arrivée des équipes de Tsahal, les survivants viennent consulter les médecins en grand nombre. Les membres de l’équipe médicale ont beaucoup à faire, notamment pour les cas de santé maternelle et infantile.

http://www.youtube.com/watch?v=MMp-45m8-ug

Le 19 novembre 2013 le commandant du Front intérieur israélien le général Eyal Eizenberg est venu, avec le responsable médicale de l’armée le général Itzik Kareis, pour faire une inspection sur le terrain.

”Nous nous sommes pas seulement une armée combattante mais nous avons aussi une longue histoire se sauvetage de vie de part le monde”  a affirmé le général Kareis.

Quant au général Eizenberg il a inauguré un centre d’eau potable et une école  pour les enfants réparé par les soldats israéliens. Il a souligné que la population tente de se réorganiser afin de se relever après le désastre.

”Il fallait au départ coordonner le travail avec le personnel médical local, puis faire face au surplus de pathologies liées notamment aux bris des canalisations d’eau potable” précise le commandant du Front intérieur israélien.

L’ambassadeur des Philippines en Israël Generoso D.jcCalojne a dit qu’ Israël était le premier pays à avoir installé un hôpital de compagne avec toute son équipe dans la ville de Bogo City sur l’île de Cébu.

L’Ambassadeur a remercié Israël pour l’assistance offerte à son pays. “Je ne peux pas décrire le sentiment que je ressens en voyant que mon pays d’accueil se soucie du sort de mon peuple sinistré”, a-t-il déclaré aux médias israéliens.

L’Ambassadeur d’Israël aux Philippines, Menashe Bar-On, a quant à lui déclaré que “les Philippines et les Philippins sont des amis proches d’Israël et du peuple juif “, ajoutant qu’il était urgent d’étendre l’aide au gouvernement philippin.

En effet, une délégation des Forces de défense israéliennes constituée de 148 membres est arrivé aux Philippines le 13 novembre 2013, afin de fournir de l’aide en matière de recherche, de sauvetage et d’apporter les services médicaux nécessaires la ville de Bogo City touchée par le Typhon.

philippines

La délégation comprend des représentants de l’Unité de sauvetage du Commandement du Front intérieur dirigée par le commandant de l’unité, le colonel Ramtin Sabti, ainsi que des médecins haut placés du Corps médical de Tsahal, dirigé par le Vice Médecin Général, le Docteur colonel Dudu Dagan.

Un centre médical multi-services de pointe, équipé d’environ 100 tonnes de matériel médical et humanitaire en provenance d’Israël, a été rapidement mis en place dans la ville de Tacloban pour fournir les soins médicaux aux victimes de la catastrophe. Le centre est constitué d’un département pour les enfants, d’un département pour les femmes, d’un service de soins ambulanciers et d’un département d’admission générale, le tout opéré par des médecins de Tsahal, des infirmières, des ambulanciers, des pharmaciens, des professionnels de santé mentale, des techniciens en radiologie et des personnes travaillant en laboratoire

Selon plusieurs sources non officielles locales, le nombre de décédés pourrait ressortir de l’ordre de 10.000. Les déplacés, selon un premier comptage de l’ONU, s’élèveraient à plus de 620.000 personnes. Plus globalement, quelque 9,7 millions de Philippins (10?% de la population totale) de neuf régions du pays sont «?affectés?» par l’événement, ont ajouté les Nations unies. Des milliers d’habitations ont été balayées. Les voies de communication, le réseau électrique, toutes les infrastructures sont à terre. Les cadavres jonchaient encore les rues de Tacloban. Le risque d’épidémies s’aggrave d’heure en heure.

Les Philippins se souviendront longtemps de Yolande, le prénom qu’ils ont donné au Typhon Haiyan, certainement l’un des plus violents jamais connus. Il se souviendront aussi de l’armée israélienne a été la plus rapide pour acheminer l’aide humanitaire  et secourir les survivants touchés par le typhon et leur fournir une aide médicale.

Souhail Ftouh

(1) Source: http://www.jpost.com/Defense/IDFs-Home-Front-Command-chief-arrives-in-Philippines-to-oversee-aid-delegation-332318

IDF-field-hospital-Philippines
Une école pour les enfants philippins a été réparé par les soldats israéliens.

Leave a Reply

*