| More

Le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak est arrivé ce mardi matin au Canada, où il doit s’entretenir avec des responsables politiques et sécuritaires.

Le ministre canadien de la Défense Peter MacKay va rencontrer son homologue israélien Ehoud Barak pour évoquer un éventuel raid israélien contre les installations nucléaires iraniennes. Selon le journal Globe and Mail, lors d’une visite en Afghanistan, M. MacKay, s’est dit particulièrement inquiet de la tension croissante entre l’Iran et Israël.

M. Barak est attendu donc au Canada pour une tournée de travail très importante pour coordonner la réaction de Jérusalem et Ottawa face à prolifération du nucléaire de l’Iran.

Le Canada est devenu un fidèle allié militaire d’Israël et la visite du ministre israélien de la Défense vise à consolider cette coopération. Une mission militaire assure déjà l’intermédiaire entre les autorités militaires israélienne et canadienne et représente l’Etat-major israélien des armées à Ottawa pour animer et développer cette coopération, et assurer auprès de l’Ambassadeur les fonctions de conseiller et d’expert pour tous les domaines concernant la défense et les forces armées.

En février de l’année derniére, un membre important du gouvernement de Mr Stephen Harper, le ministre d’État des Affaires étrangères Peter Kent, est allé encore plus loin en évoquant dans la publication « Shalom Life » un éventuel soutien militaire canadien à Israël : « Le Premier ministre Harper dit cela très clairement depuis un certain temps, et il déclare régulièrement qu’une attaque contre Israël serait considérée comme une attaque contre le Canada ».

Depuis l’intensification du danger Iranien et l’arrivée au pouvoir de Mr Harper, le Canada a abandonné sa réserve pour devenir un allié inconditionnel d’Israël.

La nouvelle priorité de la politique étrangère du gouvernement canadien était d’assurer et de maintenir la sécurité en Israël. Le Premier ministre d’Israël Mr Benjamin Netanyahu, à maintes reprises a remercié en particulier le Canada pour son soutien à Israël et son droit de légitime défense.

Le Canada partage avec Israël un intérêt commun pour la préservation de la sécurité, tout particulièrement dans la lutte contre la prolifération nucléaire et la menace que représente L’Iran. La première grande priorité de cette coopération bilatérale entre Jérusalem et Ottawa relève du développement d’un partenariat basé sur le partage de connaissances et une coopération en termes de recherche et d’enseignement, avec une importance toute particulière accordée à la menace que va engendrer un Iran nucléarisé.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*