Rabbi Yehuda Sarna, le premier grand-rabbin de la communauté juive à Dubaï

Rabbi Yehuda Sarna, Professeur adjoint auxiliaire en administration publique de l’Université de New York (NYU), sera le premier grand-rabbin de la communauté juive des Emirats arabes unis. Une bonne partie de la communauté juive de New-York a salué l’attitude des Emirats arabes unis pour défendre la tolérance religieuse dans la région.

David Weinberg, le directeur des affaires internationales pour l’Anti-Defamation League (ADL), a fait l’annonce cette semaine à un événement co-animé par l’ADL et l’ambassade des E.A.U pour la tolérance inter-religieuse.

Yehuda Sarna a déclaré au JTA que la fonction est bénévole et qu’il se rendra quatre fois par an à Dubaï, où les Emirats arabes unis ont récemment installé une synagogue, pour diriger les offices pendant les fêtes et encadrer les pratiques courantes.

Il a dit qu’il restera le chapelain de la NYU et directeur exécutif du centre Bronfman de l’université pour la Vie étudiante juive.

« Nous voyons l’émergence de la première nouvelle communauté juive dans le monde arabe depuis des siècles, a déclaré Sarna, qui dit qu’il y a des centaines des Juifs aux Emirats arabes unis en provenance du monde entier qui profitent de nouvelles opportunités d’emplois.

Il a dit qu’il espérait développer une communauté structurée aux Emirats arabes unis pour que du personnel rémunéré, y compris un rabbin à temps plein, puisse un jour prendre le relais.

En plus de la synagogue, qui a ouvert à la fin de l’année dernière, un temple hindou a récemment été inauguré, et le pays du Golfe compte une présence active de chrétiens. Le pape François s’est rendu à Dubaï en février 2019, la première visite d’un pape dans la péninsule arabe.

Les intervenants, qui incluaient des membres de l’Eglise ayant visité ou travaillé aux Emirats arabes unis, étaient sensibles à cette initiative.

Le rabbin Yehuda Sarna exerce les fonctions de rabbain et de directeur général du Bronfman Center for Jewish Student Life à l’Université de New York. Il est chercheur principal à Of Many Institute pour le leadership multiconfessionnel à NYU, où il conçoit des expériences éducatives et des programmes pour former la prochaine génération à l’action interreligieuse.

Le rabbin Sarna était l’un des principaux sujets du documentaire 2014 de Of Many de Chelsea Clinton, présenté pour la première fois au Tribeca Film Festival et diffusé à l’échelle nationale sur ABC en 2017.

Le documentaire est utilisé comme outil pédagogique par les universités et les lycées américains qui cherchent à établir des normes de diversité religieuse et spirituelle au sein de leurs institutions.

Le Of Many Institute a conçu un module de formation primé, Faith Zone, pour former les étudiants, le personnel et les administrateurs des universités à la culture religieuse.

Le rabbin Sarna a été nommé au Comité consultatif juif musulman, un projet du Comité juif américain et de la Société islamique d’Amérique du Nord, visant à faire pression pour une législation de plus en plus vigilante face aux crimes de haine.

Au sein de la communauté juive, le rabbin Sarna est connu pour son esprit novateur lorsqu’il lance de nouvelles initiatives. En 2007, il a lancé le Jewish Learning Fellowship, un cours de dix semaines sur la pensée juive destiné aux étudiants, qui a depuis été repris sur des dizaines de campus.

En 2010, il a contribué au développement du Jewish Disaster Response Corps (JDRC), qui mobilise la communauté juive américaine pour apporter un soutien direct aux communautés qui se relèvent d’une catastrophe naturelle.

En 2016, le Bronfman Center a incubé Knock Knock Give a Sock, une initiative menée par des étudiants pour briser la stigmatisation des gens sans-abri lancée depuis comme une ONG.

Le rabbin Sarna a été reconnu pour son approche novatrice et tournée vers l’extérieur. Il a reçu le prix d’excellence Richard M. Joel décerné par Hillel International en 2008 et a été lauréat du dîner de remise des prix Campus de 2009 dans le cadre de l’initiative Orthodox Union / Jewish Learning Initiative.

En 2009, il a été classé parmi les «36 «Faiseurs de changement» par la semaine juive de New York. Il est aussi l’éditeur de The Koren Shabbat Evening Siddur (2011) et de la Série de forums orthodoxes: Vers une perspective juive de la culture (2013).

Le rabbin Sarna est marié à la psychologue Michelle Waldman Sarna et ils ont six enfants.

Souhail Ftouh