| More

Alors que la situation dégénère dans le Sud et que les Palestiniens se préparent à demander une reconnaissance unilatérale de leur indépendance en septembre, la Knesset doit examiner un rapport critiquant l’impréparation d’Israël à faire face à la situation. Le rapport, à l’initiative de Shaul Mofaz (Kadima), à la tête de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, sera publié dimanche 28 aout 2011. Cependant, les membres de la coalition sont à pied d’œuvre pour tenter d’empêcher sa publication.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a de nouveau soutenu ce samedi 26 aout 2011 que les Palestiniens feront une demande d’adhésion d’un Etat de Palestine à l’ONU, faute d’accord avec Israël, notamment sur le gel des constructions juives en territoires palestiniens.

Le négociateur palestinien Saeb Erekat a déclaré le 24 aout 2011 que les Palestiniens espéraient obtenir le soutien de 150 Etats membres de l’ONU pour la reconnaissance de la Palestine aux Nations Unies.

A Jérusalem on table sur une ”majorité automatique” acquise aux Palestiniens à l’Onu, en cas de vote le 20 septembre sur la reconnaissance de la ”Palestine”.

Ceci, en raison du soutien garanti par 116 pays non-alignés, qui ont tendance à voter d’un bloc et à promouvoir des intérêts communs. De ce fait, le ministère israélien des Affaires étrangères focalise sa campagne d’information contre des mesures unilatérales, sur les pays dits ”de la majorité morale”, c’est à dire, les grands pays influents, comprenant notamment les 27 pays de l’UE, les grandes puissances et d’autres pays clés.

Selon une analyse du site Ynet du quotidien Yediot Aharonot, voici la tendance des pays de cette ”majorité morale” :

-Pour la reconnaissance de l’Etat palestinien : Russie, Chine, Inde, Irlande, Espagne, Portugal, Norvège, Suède, Finlande, Belgique, Suisse, Luxembourg, Malte, Slovénie

-Contre la reconnaissance de l’Etat palestinien : USA, Allemagne, Italie, Canada, Australie, Pays-Bas, République tchèque, Roumanie, Bulgarie, Hongrie, Pologne, Lettonie, Lituanie, Estonie

-Hésitants : Grande-Bretagne, France, Japon, Danemark, Grèce, Chypre, Autriche, Slovaquie

En visite à Canberra, le ministre des Infrastructures nationales, Ouzi Landau, a prié le 22 aout le chef de la diplomatie australienne par intérim, Craig Emerson, de voter contre l’adhésion de la Palestine à l’Onu en septembre. Le Premier ministre australien, Julia Gillard, soutient la position d’Israël, mais son ministre des Affaires étrangères Kevin Rudd, qui se remet d’une intervention cardiaque, veut s’abstenir d’un vote sur la motion à l’Onu.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*