Le Président brésilien Jair Bolsonaro se rendra en Israël le 31 mars 2019

Parfois surnommé le “Trump tropical”, le Président brésilien Jair Bolsonaro sera en visite officielle à Jérusalem le 31 mars, soit dix jours avant les élections du 9 avril, a fait savoir jeudi le ministère israélien des Affaires étrangères.

En Israël, le président brésilien rencontrera le Premier ministre Benyamin Netanyahu, qui avait été l’un des rares dirigeants étrangers à assister à son investiture.

Jair Bolsonaro avait annoncé au lendemain de son élection, début novembre 2018, son intention de transférer l’ambassade du Brésil de Tel Aviv à Jérusalem. Il avait minimisé les risques de représailles des pays arabes en précisant début janvier 2019 que « la décision est prise, il ne reste qu’à déterminer quand elle sera mise en application », lors d’une interview à la chaîne SBT.

Premier exportateur mondial de viande hallal, le Brésil pourrait voir ses relations commerciales avec les marchés arabes menacées en cas de concrétisation de ce transfert.

M. Bolsonaro partage avec le Président américain Donald Trump une grande amitié avec l’Etat juif.

Une nouvelle ère de fraternité entre Israël et le Brésil

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait rencontré, en décembre 2018 , le président brésilien Jair Bolsonaro à Rio, au début d’une visite officielle de cinq jours visant à développer une nouvelle collaboration économique et militaire.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, et le président élu brésilien, Jair Bolsonaro, ont déclaré vouloir renforcer les liens économiques et militaires entre leurs deux pays à l’issue de leur première rencontre, le 28 décembre 2018 à Rio de Janeiro.

Accueilli par une haie d’honneur de militaires et d’autorités locales à sa descente de l’avion, Benjamin Netanyahu avait resté cinq jours au Brésil et avait assisté le 1er janvier 2019 à l’investiture en grande pompe du président à Brasilia.

Benjamin Netanyahu avait annoncé, à l’issue du tête à tête, que Jair Bolsonaro avait accepté son invitation de se rendre en Israël.

Le président brésilien Jair Bolsonaro va visiter aussi les US et le Chili

Le président brésilien Jair Bolsonaro se rendra ce mois-ci aux Etats-Unis, au Chili et en Israël, premiers voyages officiels depuis son arrivée au pouvoir, un programme représentatif des nouvelles alliances diplomatiques qu’il entend nouer.

Le président brésilien, qui a pris ses fonctions le 1er janvier 2019, se rendra aux Etats-Unis du 18 au 22 mars, puis au Chili le 23 et en Israël le 31 mars.

En janvier, le président brésilien s’était déjà rendu en Suisse pour participer au Forum économique mondial de Davos, mais il ne s’agissait pas d’une visite officielle.

Tandis que le premier voyage officiel des derniers présidents brésiliens avait habituellement lieu en Argentine, cet agenda diplomatique correspond à la nouvelle politique étrangère et économique promise par M. Bolsonaro pour le Brésil lors de sa campagne électorale.

M. Bolsonaro et le président américain Donald Trump souhaitent la chute du président Nicolas Maduro au Venezuela et reconnaissent l’opposant Juan Guaido comme président par intérim. Le Chili est considéré comme un modèle de réussite économique par l’ultra-libéral Paulo Guedes, ministre de l’Economie du Brésil.

A Santiago, le président participera au lancement du forum Prosur, qui vise à promouvoir des projets de développement en Amérique du Sud « sans idéologies ni bureaucratie », selon le président chilien Sebastian Piñera.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.