| More

Prophète Mahomet vendait l’alcool à ses Compagnons !

Le prêcheur wahhabite saoudien, Mohamad al-Arifi, a soulevé dans les milieux conservateurs musulmans un tollé en rapportant une information inédite sur le Prophète Mahomet. Selon lui Mahomet vendait et offrait des bouteilles d’alcool à ses Compagnons, sans toutefois s’être servi lui-même.

Lors d’un programme télévisé, diffusé par une chaîne des Émirats Arabes Unies à Dubaï, al Arifi a considéré que l’alcool n’est pas « impur » ;

Il a souligné même que « les Compagnons du Prophète avaient les pieds tachés d’alcool en allant prier derrière le Prophète dans la mosquée de Médine » (1).

Bien qu’il reste relativement difficile de prouver que Mahomet, la personnalité centrale de l’Islam, fut un vendeur de boissons alcoolisés, les propos d’Al-Arifi peuvent ouvrir une nouvelle phase dans l’effort d’interprétation des certaines versets coraniques et des récits du Prophète qui n’étaient pas si claires dans ce sujet. La prohibition d’alcool n’a jamais fait l’unanimité chez lez musulmans.

En Espagne , chez les musulmans qui colonisent « al-Andalus », les prescriptions du Coran ne font pas l’unanimité chez les Arabes, certains estiment que seul l’abus d’alcool est proscrit (2).

Les partisans de l’interdiction se basent généralement sur un verset ambiguë du Coran ,qui ne comporte pas une interdiction formelle :

“O croyants! Sûrement le vin et les jeux de chance et les statues …sont une abomination du travail de Satan.” (5:99).

En dehors du Coran, ils se basent aussi sur l’épisode imaginaire selon lequel Mahomet s’est envolé rapidement vers la “Mosquée la plus loin” ( sourate 17:1), à savoir Jérusalem, sur une bête blanche ( appelé Buraq ) demi mulet et demi âne avec les ailes à ses côtés .

Avec l’aide de l’ange (Gabriel) il a, selon la légende, atterri à coté du Temple à Jérusalem. Ici il a prié avec Abraham, Moises, Jésus et des autres Prophètes.

Alors deux tasses ont été apportées à lui, un lait et un vin. Mahomet a bu le lait et a laissé le vin et (Gabriel) a dit: “… Tes gens sont guidés également; le vin est interdit à eux.”

Néanmoins, dans un verset du Coran, l’interprétation à contrario laisse même penser que la consommation des spiritueux est toléré : “O vous croyants, ne venez pas à prière quand vous êtes ivres…”(4:42).

Ou encore un autre verset qui rapporte l’épisode sur certains bédouins d’Arabie qui étaient réunis autour d’une bouteille : “ils boiront une tasse du vin adoucie avec l’eau du camphre.” (76:5).

Et plus loin, dans la même sourate, le Dieu des musulmans fait l’éloge du vin : ”et le vertueux sera donné une tasse du vin mélangée avec le gingembre.” (76:17).

Un autre verset laisse croire qu’Allah offrait même le vin comme présent : “le vin choix et scellé sera donné à eux pour lamper.” (83:25)

Le nouveau élément de l’histoire ( reste à prouver) rapporté par al-Arifi selon le quel Mahomet vendait et offrait les bouteilles d’alcool à ses Compagnons, pourrait renforcer l’opinion musulmane qui veut qu’ Allah fut plus libéral vers alcool.

Rappelons qu’actuellement, en Arabie Saoudite, les autorités exécutent chaque année une centaine de personnes parmi les buveurs déclarés coupables pour la troisième fois. Cent coups de fouet encourent les consommateurs de l’alcool pour la première et la seconde fois selon la Sharia (3).

Ftouh Souhail

(1) Voir la Vidéo http://www.youtube.com/watch?v=qVmk4S07LGM

Leave a Reply

*