| More

Le Président Shimon Peres a organisé, ce dimanche 21 aout, un dîner de Ramadan en l’honneur de hauts responsables arabes, à son domicile de Jérusalem. Peres a assuré au diplomate égyptien Mustafa al-Kuni, présent au repas, de son grand respect pour le peuple égyptien.

Le président a exprimé ses regrets pour la mort de cinq policiers égyptiens, tués par Tsahal lors d’une opération dans le Sinaï qui a suscité la colère de l’Egypte.

Amos Gilad, l’homme des missions sensibles du gouvernement israélien, rompu aux négociations avec Egyptiens et Palestiniens, a dit à la radio israélienne qu’il n’y avait pas “une seule personne en Israël qui veuille blesser un policier ou soldat égyptien”.

“Aucun soldat (israélien) ne pointe intentionnellement son arme contre la police ou les soldats égyptiens”, a dit ce général du cadre de réserve, ajoutant que “des terroristes leur avaient peut-être tirés dessus”.

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a entamé des consultations avec ses ministres à propos de cette crise, a dit une source anonyme israélienne.

Le porte-parole de la diplomatie israélienne, Ygal Palmor, a souhaité que l’ambassadeur d’Egypte, qui n’était pas encore parti, reste à Tel Aviv après ces regrets publics.

Pour Emad Gad, chercheur au Centre Al Ahram pour les études politiques et stratégiques au Caire, ni les Egyptiens, ni les Israéliens n’ont intérêt à envenimer la situation.
“Rappeler l’ambassadeur est une bonne mesure mais l’Egypte doit insister pour obtenir des excuses officielles de la part d’Israël”, a-t-il estimé.
Le diplomate égyptien Mustafa al-Kuni, présent au repas, a mangé des dattes made in Israel. La soirée etait conviviale de rupture du jeune, au domicile du chef de l’Etat à Jérusalem.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*