| More

Le président israélien Shimon Pérès est arrivé cette semaine au Vietnam pour une visite historique. Il a été reçu par une garde militaire et tous les honneurs, par son homologue Tr??ng T?n Sang.

”Nous avons une profonde admiration pour le Vietnam, pour votre patrimoine et votre histoire. Vous avez passez des guerres difficiles et avez traversé des situations dramatiques, mais vous regardez vers l’avenir, vers la construction d’un État fort et innovant. Comme vous, Israël veut aussi la paix avec tous ses voisins”, après la signature d’accords commerciaux.

A l’occasion de la visite au Vietnam du président de l’État d’Israël Shimon Pérès, un Forum d’entreprises Vietnam-Israël a été organisé jeudi à Hanoi afin de renforcer davantage les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Placé sous les auspices de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI) et de l’ambassade d’Israël au Vietnam, ce forum a été honoré de la présence du vice-Premier ministre Hoang Trung Hai ainsi que de Shimon Pérès.

L’Etat hébreu explore de nouvelles pistes de coopération avec ce pays. Nombre de projets de coopération agricole appliquant des technologies israéliennes et mis en oeuvre à Hanoi, Hai Phong, Nghe An, Da Lat et Ho Chi Minh-Ville ont abouti à des premiers résultats encourageants. Par ailleurs, Israël accorde souvent des bourses d’études aux cadres vietnamiens dans les domaines d’excellence de ce pays comme sciences technologies, agriculture, hydraulique, environnement…

En avril 2010 un grand plan national pour permettre la production de lait de masse pour toute la population a été lancé. L’acteur majeur de ce plan est l’Etat Hébreu qui, à travers des aides exceptionnelles, veut permettre à ce pays d’Asie d’éviter une grave crise du lait.

D’un investissement de 350 millions de dollars, un grand projet d’élevage de vaches laitières et de transformation du lait dans le district de Nghia Dàn, (Centre), est mis en œuvre pour la première fois au Vietnam. Ce projet comprend 8 fermes, chacune élevant 2.400 vaches laitières. Il est prévu de construire une usine de production, d’une capacité initiale de 100 tonnes de lait par jour, qui devrait être portée à 500 tonnes de lait/jour en 2012, en utilisant des technologies et équipements modernes venant uniquement d’Israël. Grâce à la mise en place israélienne, pas moins de 1.200 emplois vont êtres créés (emplois directs) en plus d’un nouveau type de services mis en place.

Les pays arabes ont intérêt à réfléchir aux déclarations d’un personnage hautement respecté comme Shimon Pérès au Vietnam : ”Israël veut mettre les guerres de côté”.

Le peuple israélien, qui a choisi courageusement de continuer le processus de paix, attend aujourd’hui un geste positif en provenance des populations arabes. La paix avec Israel sera le meilleur accomplissement après les révoltes arabes. C’est dans ce sens aussi que l’Etat d’Israël pourra apporter un apport très précieux pour l’avènement d’un modèle de développement nouveau dans le bassin méditerrané, surtout pour les pays de la rive sud comme la Tunisie et le Maroc.

Il existe actuellement un grand après le “printemps arabe” un potentiel pour se consacrer au développement économique. Israel dispose d’un système capitaliste moderne qui se caractérise par un secteur privé dynamique et un secteur de l’high-tech en croissance rapide.

Nous souhaitons en tant que pacifistes que les pays arabes prouvent qu’ils sont capables de vivrent heureux et prospères à coté des juifs israéliens. J’ai toujours dit que les Arabes avaient une énorme chance d’avoir ISRAËL parmi eux, j’espère qu’on arrête ce cirque du conflit artificiel.

Le 27 juillet 2011, le président israélien Shimon Peres a déclaré que la paix est faite même «lorsque que l’on considère qu’elle est impossible. La paix est simplement une histoire de temps, mais je préfère que les choses changent rapidement» a-t-il déclaré, ajoutant que «les jeunes d’aujourd’hui conduisent le mouvement vers la paix» (1). Le président a ensuite fait remarquer que le printemps arabe résultait de la volonté de changement réel exprimée par le peuple arabe.

Des propos de sagesses et d’espoirs et il en y a besoin dans ces temps difficiles, que traverse la région.

Ftouh Souhail

(1) Déclarations de Shimon Pérès à l’occasion d’un événement organisé pour la presse arabe en coopération avec le programme «People to People Arabic Media» de l’organisation non gouvernementale The Israel Project (TIP). Plus de 30 agences de presse et medias de langue arabe ont assisté à l’événement. Parmi eux, plusieurs importants medias d’Arabie Saoudite, du Qatar, du Koweït, d’Egypte, de Dubaï, de Jordanie et des territoires palestiniens.

Leave a Reply

*