| More

La mobilisation pour Guilad Shalit a été sans précédent à l’occasion du cinquième anniversaire de son enlèvement par le Hamas : en Israël, les signes de solidarité se sont multipliés ; dans le monde, la cause de Guilad a eu plus d’écho que jamais.

Ils étaient 3000 devant la résidence secondaire du Premier ministre Benjamin Netanyahu en ce 25 juin 2011, des centaines en bordure de la frontière avec Gaza, à Kerem Shalom, là où Guilad a été enlevé, et des centaines encore à Jérusalem à avoir rejoint la tente de la famille Shalit. Des célébrités se relayaient pour sa cause dans les studios d’Herzlyia.

Tous réclament au Premier ministre de céder aux exigences du groupe terroriste, qui exige la libération de 1000 prisonniers dont une majorité d’assassins, en échange de la libération du jeune soldat.

Dans le monde, la France, les Etats-Unis, l’ONU, et de nombreuses organisations humanitaires dont Amnesty International condamnent l’indifférence du du Hamas aux lois humanitaires internationales et appellent à la libération immédiate de Guilad Shalit.

A Jérusalem encore, la manifestation hebdomadaire a eu lien ce dimanche en direction de la Knesset.

Pendant 24 heures, des célébrités israéliennes ont accepté d’être enfermées dans une fausse cellule délabrée et d’être filmés en permanence pour rappeler l’isolement de Guilad. Tous ont saisi l’occasion pour glisser un messager un politique. L’actrice Gila Almagor a été la première à jouer le jeu.

Artistes et personnalités publiques se succèdent jusqu’au 26 juin, 20 heures, les studios TV d’Herzliya pour protester contre la détention interminable et inhumaine du soldat Guilad Shalit, emprisonné depuis cinq ans par le Hamas. Se rendent aussi dans la cellule de confinement : Hezi Shai, le chanteur Aviv Gefen, l’ancien chef du Mossad Danny Yatom, le chanteur Achinoam Nini, les acteurs Yael Bar-Zohar et Moshe Ivgi , le journaliste Hanoch Daum… (Cliquez-ici pour voir en direct ces célébrités enfermées en signe de solidarité avec Guilad Shalit.)

A l’instar de plusieurs artistes et célébrités israéliennes, l’ancien chef du Shin Bet, Carmi Gillon, a passé une heure à l’isolement dans les studios d’Herzliya pour marquer leur solidarité avec le soldat franco-israélien, Gilad Shalit, dans les geôles du Hamas depuis 43.828 heures.

L’ancien directeur du Shin Bet Ami Ayalon lui a succédé : “Il fut un temps où l’on parlait de responsabilité mutuelle. Depuis maintenant cinq ans, ce pacte est érodé chaque jour qui passe parce que nous nous querellons sur le prix à payer pour le soldat”, a-t-il déclaré.

En France Le BNVCA a appellé à rejoindre les rassemblements organisés à l’initiative de Karen et Gil Taieb, en hommage à Guilad Shalit, compatriote qui est retenu en otage à Gaza par le mouvement islamo-teroriste Hamas depuis 5ans, sans visite d’aucune ONG humanitaire.

Sur l’initiative de Gil et Karen Taieb, conseillère de Paris, et avec le soutien du maire de Paris Bertrand Delanoë, le portrait de Guilad sera mis pendant 24 heures sur la mairie de Paris, dimanche 26 juin. Un rassemblement a été organisé Dimanche 26 juin 2011à 17 heures place de l’Hôtel de Ville.

Lundi 27 juin, à 18h30 place Léon Blum, il sera apposé sur la mairie du 11ème arrondissement, en présence de M. Bloche.

Des accrochages du portrait sont aussi prévus :

– à la mairie du 9ème : en présence M. Bravo.

– à la mairie du 3ème ; en présence de M. Aidenbaum.

– à la mairie du 12ème, en présence de Mme Blumenthal

Le BNVCA rappelle qu’il a obtenu satisfaction après avoir protesté auprès de chacune des rédactions des journaux télévisés et auprès du CSA afin que Guilad Shalit soit cité au même titre que les autres otages français retenus par d’autres organisations terroristes dans le monde.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*