| More

Posts Tagged “tel aviv”

[ad]

Le concert événement de la légende vivante des Beatles, qui vient de s’achever à Tel-Aviv Aviv ce jeudi 25 septembre, est voué à rester dans l’histoire. Depuis des semaines de l’annonce de sa venue en Israël, Paul McCartney a été menacé d’être la cible d’un attentat-suicide à moins qu’il n’abandonne son projet de concert en Israël.

Omar Bakri [ndlr : prédicateur islamiste de Londres, exilé au Liban] a affirmé que la décision du chanteur de prendre part aux festivités du 60e anniversaire faisait de lui un ennemi pour tous les musulmans. Selon certaines sources, le chanteur a été choqué, mais a refusé de se laisser intimider. Voir le (Daily Express) :

http://www.express.co.uk/posts/view/61355/We-ll-kill-Sir-Paul-if-he-plays-Israel

Paul Mac Cartney a fait très bien de ne pas se laisser influencer par ces menaces. C’est en Israël que l’on se sent le plus en sécurité. Paul Mac Cartney est un artiste génialement doué mais aussi extrêmement courageux.

Un homme de courage et de principes qui se tient debout… C’est tellement rare en Occident ! Paul Mccartney a rassuré ses fans de l’État juif qu’il donnerait le concert prévu à Tel-Aviv : voilà une promesse tenue.

La campagne visant à délégitimer Israël et la pression sur l’ex-Beatle pour qu’il annule son concert était si forte que M. McCartney mérite des applaudissements pour son courage. « J’ai été approché par différents groupes et organes politiques qui m’ont demandé de ne pas venir ici », a-t-il dit au quotidien israélien Yedioth Ahronoth. « J’ai refusé ».

Le prêcheur de haine Omar Bakri avait considéré que « Paul Mccartney est l’ennemi de tous les musulmans » Le concert de l’ex-beatle a attiré l’ire d’antisionistes parce qu’il était donné durant les célébrations entourant le 60e anniversaire de l’État juif.

L’opinion selon laquelle il n’y a pas matière à célébrer la renaissance d’Israël, qui gagne l’ensemble des médias importants de gauche et les universités, n’a pas influencé la décision de Mccartney de se rendre en Israël.

Heureusement, d’ailleurs que M. McCartney ne semble pas s’informer auprès de la BBC et du Guardian. « J’ai entendu tant de choses positives à propos de Tel-Aviv et d’Israël, mais les entendre est une chose et en faire l’expérience est autre chose », a-t-il dit dans les commentaires affichés sur son site Web.

Une accusation commune veut qu’Israël soit un État d’apartheid. En vérité, M. McCartney a donné son concert dans le seul pays au Moyen-Orient où des Juifs, des chrétiens et des musulmans, des hommes et des femmes, peuvent se retrouver ensemble en toute liberté pour écouter de la musique.

 

Ftouh Souhail, Tunis

Citoyen du Monde

Pour la version anglaise de cet article, visitez le lien suivant: http://zionism-israel.com/israel_news/2008/09/tunisian-mccartney-concert-in-israel-is.html

Tags: , , , ,

Comments Comments Off on La musique triomphe sur le terrorisme

[ad]

Dans les principales villes israéliennes, Tel-Aviv, Haïfa et Jérusalem, des festivals religieux et culturels avaient réunis Chrétiens, Musulmans et Juifs pour les fêter ensemble l’arrivée de la nouvelle année 2008.

Tel Aviv-Jaffa, le "Festival des Trois Fêtes" avait célébré le Noël Chrétien, le Hanouca juif et la fête musulmane du Sacrifice (Aïd Al-Adha). Spectacles, théâtre de rue, ateliers artistiques, visites guidées etc., autant d’activités qui ont rapproché, durant quelques jours, les trois religions monothéistes. C’est aussi une fois par an, en décembre, que le festival « Holiday of Holidays » (la "Fête des Fêtes") à Haïfa célèbre la fête juive de ‘Hanouca, l’Aïd musulman et le Noël chrétien.

Le programme était riche : expositions, concerts, folklore et spectacles de rue. Ce festival-phare de la ville de Haïfa est devenu un symbole de la coexistence multiconfessionnelle et de la tolérance entre les communautés religieuses d’Israël. A Jérusalem, le "YMCA Festival" avait célébré les fêtes religieuses par un programme culturel intitulé "A Celebration of Culture and Coexistence".

Des concerts, spectacles et ballets ont mis en scène des troupes d’artistes juifs et arabes. Cela n’est pas étranger à Israël regroupe quelque 7 millions de personnes vivant aujourd’hui en Israël, dont plus de cinq millions sont des juifs et les autres des Arabes pour la plupart. Ce pays s’est toujours distingué par une extrême diversité des modes de vie : religieux ou laïc, moderne ou traditionnel, urbain ou rural, communautaire ou individuel. Ces festivités de fin d’années nous ont rappelés, encore aujourd’hui, que la société israélienne demeure fidèle à la Déclaration d’Indépendance de l’État d’Israël.

On y parle d’un État qui ne fait pas de différence entre les races et les religions. La force du peuple juif, c’est de démontrer que l’on peut être un peuple tolérant malgré de graves persécutions commises de la part des autres religions (notamment l’Islam). Où voyons-nous un peuple qui fut aussi déporté, exilé et menacé, et qui reste pourtant tolérant et clairvoyant envers les autres ? Trouvez-moi un Peuple qui ait survécu aujourd’hui comme le Peuple Juif grâce à sa capacité de pardonner ?

Ainsi Israël, à travers la diversité de sa population et de ses modes de vie, avait célébré le cycle des fêtes des trois religions, tout en soulignant l’identité juive du pays et sa centralité pour le judaïsme. Dans le cadre de ce "Rassemblement des exilés" les juifs, qui sont arrivés avec les traditions de leurs communautés respectives ainsi que certains aspects des cultures des pays au sein desquels ils vivaient depuis des siècles, sont les seuls qui maîtrisent cet art de vire ensemble.

C’est la raison pour laquelle la population juive d’Israël, bien qu’une par une foi et une histoire communes, se caractérise aujourd’hui par cette grande diversité et tolérance. Il en résulte une société de style en partie occidental, en partie d’Europe orientale, en partie moyen-oriental mais surtout israélien. A la porte du Moyen Orient, au carrefour de l ‘Europe, de l ‘Asie et de l’Afrique, se lève avec fierté, depuis 60 ans, un « Petit Pays Grand comme le Monde » : Israël, que nous cessons pas de l’aimer chaque jour de plus en plus. Israël, Terre d’Histoire et de Culture, Terre Biblique, Pays de Soleil, Terre de tolérance reste le lieu de tous les dialogues au cœur du Proche Orient. Israël est un pays dont la symbiose des cultures, religions et civilisations, est devenu l’image de marque même du pays. Présentant nos meilleurs vœux pour Israël ……. 2008 Souhail Ftouh, Tunis, ami d’ISRAEL

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comments Comments Off on ISRAËL : Une Terre de Tolérance

Israël se prépare à une hausse record dans le secteur du tourisme en 2008, alors que le pays marque son 60e anniversaire.

Des experts prévoient 2,8 million de vacanciers, soit 21% d’augmentation par rapport à l’an dernier. Ceci en raison d’une vague d’initiatives prises par les compagnies aériennes et les voyagistes.

Ryanair s’apprête à lancer des vols vers Israël et des navires de croisière vont reprendre la route vers Israël, après une absence de 8 ans (depuis l’an 2000).

British Airways a redéfini Israël comme une destination touristique recommandée.

Shaul Tzemah, le directeur général du ministère du tourisme, a déclaré que la cible est de 2,8 millions de visiteurs, soit une augmentation d’un demi million sur 2007 et un million de plus que 2006, date de la guerre du Liban. Si les objectifs de 2008 sont atteints, le tourisme retrouvera ses résultats de 1999 avant l’Intifada.

Monsieur Tzemah a dit : « nous visons quatre segments du marché. Ce sont les touristes juifs qui sont naturellement les plus fiables, cependant je pense que rien ne doit être considéré comme acquis. Les autres groupes sont les pèlerins chrétiens, ceux qui sont intéressés par Israël pour son histoire et sa culture, et les touristes qui sont simplement à la recherche de soleil et d’amusement. »

Le ministère, a-t-il dit, a des campagnes sur mesure pour chacun des ces groupes.

En novembre 2006, le cabinet de consultants Ernst and Young a recommandé un budget de 200 millions d’euros sur cinq ans dans une campagne marketing pour promouvoir Israël comme une destination de vacances.

Dans un moment clé, il est apparu cette semaine que Ryanair, l’une des plus grandes entreprises “low-cost” en Europe, devrait commencer des vols vers Israël au printemps.

Bernard Berger, le directeur aérien de Rayanair pour les nouveaux marchés, a été à Tel-Aviv la semaine dernière pour la troisième fois en un peu plus d’un mois, pour des réunions avec des hauts responsables gouvernementaux. Les fonctionnaires du Ministère du Tourisme à Jérusalem ont déclaré que Rayanair espère pouvoir commencer les vols vers Israël pendant l’année 2008 à partir d’un éventail de destinations en Europe.

British Airways, quant à lui, a paré ses tarifs de l’aéroport d’Heathrow à Ben Gourion pendant le printemps et l’automne, avec des tarifs compétitifs.

Yael Katan, directeur commercial de British Airways en Israël, a déclaré que la baisse des prix est le résultat de l’amélioration de la sécurité. C’est la première fois depuis près d’une décennie que British Airways a inclus Israël dans sa liste de destinations touristiques recommandées, a-t-elle dit. C’est en raison du fait que nos responsables ont retiré Israël de la liste des pays en guerre.

Mme Katan a ajouté que, de ce fait, british Airways investit dans les grandes campagnes de publicité pour promouvoir les vols à destinations d’Israël, ce qui devrait se traduire par une augmentation du tourisme depuis la Grande Bretagne.

Dans le même temps, la compagnie aérienne nationale El Al s’est lancée dans la course en insistant sur le fait qu’elle reste plus compétitive que British Airways.

Dans sa soixantième année d’opération et pour les 60 ans d’Israël, El Al poursuit son engagement d’être le premier transporteur vers Israël, a déclaré le directeur marketing basé à Londres, Tim Gallagher.

Une autre impulsion provient du retour de plusieurs grandes lignes de croisière pour les ports Israéliens d’Ashdod et de Haifa. L’industrie a déserté Israël en 2000, lorsque les questions de sécurité ont fait fuir les passagers américains qui constituent la pierre angulaire du marché de la croisière. Plusieurs compagnies avaient annoncé un retour pour l’année 2006 mais la guerre avec le Liban avait provoqué une réévaluation.

Maintenant, la société des croisières haut de gamme “Holland-America” a 10 navires de croisière programmés pour 2008, faisant escale dans un ou dans les deux ports israéliens, entre mai et octobre, tandis que “Celebrity Cruises” propose deux itinéraires faisant escale dans les deux ports dans sa croisière “14 nuits en terre sainte” en aout et septembre.

Les navires de croisière “Princess Cruises” proposent 12 itinéraires de nuits qui accostent dans les deux ports Israéliens de mai à septembre.

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Comments Comments Off on Israël se prépare à une saison touristique record

Tel-Aviv est devenue la première ville Israélienne à rejoindre la “Earth Hour“, une campagne mondiale visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’initiative, qui a commencé par un blackout d’une heure à Sidney, en mars dernier, vise à se mondialiser pour le 29 mars 2008 à 20 heures.

Douze villes ont annoncées cette semaine qu’elles éteindront leurs lumières ; Tel-Aviv sera rejoint par quatre villes du Danemark, trois villes d’Australie, Manille, les philippines, Suva dans l’île Fidji, Toronto au Canada et Chicago aux USA.

Aucune ville Française jusqu’à présent n’a exprimé d’intérêt à se joindre à la campagne mondiale.

Le maire de Tel-Aviv, Ron Huldai, a dit dans une déclaration : « nous sommes maintenant à une époque ou ne pouvons plus différer le problème des changements climatiques ». “Earth Hour“ est un commencement, et chaque ville à se joindre peut contribuer à faire une différence en prenant la responsabilité de réduire ses émissions.

“Earth Hour“ est une initiative du Fond Mondial pour la Nature, le plus grand mouvement indépendant de conservation du monde. Sa mission est de stopper la dégradation de la planète.

Au cours de l’inauguration de la “Earth Hour“ en mars, les lumières du Sydney Opera House et du Harbour Bridge furent éteintes avec l’approbation de 2,2 millions d’australiens.

Cela a réussi à réduire la consommation d’énergie d’environ 10%.

Plus de villes sont encore attendues pour s’inscrire à la “Earth Hour“ dans les prochains mois.

Tags: , , , , , , , ,

Comments 1 Comment »