| More

Tel Aviv, la Ville blanche, est une ville formidable, situé au cœur de la plus grande métropole de l’État d’Israël.

Le très influent site touristique en ligne HotelsCombined.com, a classé Tel-Aviv dans la liste 2011 des dix villes “où la fête ne finit jamais”.

“La ville qui ne s’arrête jamais” accueille “certaines des boîtes de nuit les plus chaudes du Moyen-Orient”, affirme le site.

La ville blanche arrive en 9e position sur la liste du site, derrière Ibiza, Berlin, Londres, New York, Las Vegas, Miami, Amsterdam, et l’île grecque d’Ios, et devant Reykjavik en Islande.

En Octobre dernier, Le guide de tourisme Lonely Planet , le plus largement diffusé a classé Tel-Aviv en troisième position dans son top 10 des villes de 2011.

Alors que la première place a été sans surprise attribuée à la ville de New-York, la deuxième place désigne Tanger au Maroc, Tel-Aviv est arrivée en troisième position, recevant une multitude de compliments de la part de la rédaction: “Tel-Aviv est l’autre face de Jérusalem, une “Sin city” moderne sur la mer plutôt qu’une ancienne ville sainte sur une colline”, écrivent-ils.

Selon une étude locale menée par plusieurs organisations environnementales, Tel-Aviv obtient aussi la première place des villes vertes du pays, rapporte la radio de l’armée. La ville est récompensée pour ses efforts concernant le tri sélectif, les pistes cyclables, ou encore le recyclage de l’eau usagée.

Le bureau local de planification et de construction de Tel-Aviv a approuvé en mars dernier la construction de 820 nouvelles chambres d’hôtel à Tel Aviv. Cela comprendra un hôtel de 600 chambres qui sera construit par Henry Taic sur la rue Ha’Yarkon et un hôtel de 220 chambres, à la place de l’actuel station de police de l’avenue Dizengoff.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*