| More

tel

La municipalité de Tel Aviv a lancé le réseau Wi-Fi 100% gratuit, et 100% libre d’accès, qui devrait susciter bien des imitations dans d’autres grandes villes.Tel-Aviv première ville numérique du monde. La ville a officiellement lancé son réseau gratuit. (Il y a d’autres villes qui offrent la wifi, comme à Paris, mais il faut payer au bout de dix minutes).Ici, elle est fournit gratuitement pour quiconque le veut, aussi longtemps qu’il en a besoin. 

La ville a mis en place des dizaines de routeurs de puissance industrielle pour fournir la wi-fi dans tous les espaces publics : plages, centres commerciaux, rues, brefs tous es lieux de rassemblement.

Les hotspots déployés à travers la ville permettent aux résidents et aux touristes de surfer sur Internet gratuitement. Une vingtaine de hotspots supplémentaires seront ajoutés plus tard. L’intention de la municipalité est d’offrir ce service principalement dans les espaces publics : parcs, plages et des jardins, dans le cadre de son vaste projet Digi-Tel. Chaque hotspot a une portée de connexion de 100 à 150 mètres.

Mais cela ne dispense pas d’un abonnement internet. Ainsi, il sera par exemple impossible de télécharger un film, en raison de la vitesse de connexion bridée.  Car chaque spot est limitée à 25 utilisateurs et la vitesse de téléchargement moyenne pour chacun d’entre eux d’environ que d’1/2  mégaoctet (25 heures pour un film de qualité moyenne de 750MO, sans interruption de connexion….), ce qui est juste assez pour permettre aux utilisateurs de lire leurs e-mails et communiquer sur Facebook. La connexion wifi domestique est donc beaucoup plus rapide. Toutefois le système mis en place est capable de fournir à tout le monde  un accès au web, aux e-mails, et autres services de base, sans aucun problème.

Les résidents de Tel Aviv peuvent accéder en ligne à tous les services municipaux, payer leurs impôts locaux, déposer leurs demandes de permis de construire, d’autorisations et de renouvellements de documents. Ils peuvent également obtenir des informations spécifiques sur le théâtre et les événements sportifs de leurs quartiers, les activités scolaires. Il y a même une application qui affiche, en temps réel, l’état de la circulation et les places de stationnement disponibles, informations plus que précieuses à Tel-Aviv.

Une autre application, mis en ligne par la municipalité, pourrait analyser la base de données des permis de construire et, en utilisant des données de géolocalisation, déterminer si votre voisin qui fait des travaux dans son jardin ou sur sa terrasse, dispose du permis de le faire.

wifi tel aviv

Les habitants qui adhérent au plan Digi-Tel peuvent recevoir une « carte club » qui leur donne droit à des prix réduits pour les manifestations culturelles, qui les alerte sur les  événements spécifiques susceptibles de les intéresser (les centres d’intérêt étant spécifiés lors des inscriptions), et les tient au courant de la vie de leurs quartiers.

La municipalité offre aussi aux développeurs et aux entrepreneurs  de start-ups une interface de programmation qui leur permettra de récupérer des informations à partir de diverses bases de données pour les utiliser de façon créative avec d’autres services web.

Le but de la ville est d’inscrire un maximum de personnes à Digi-tel : c’est une possibilité  de réduire la main-d’œuvre (ex : les bureaux de paiements des impôts). Digi-tel programme est ambitieux mais son coût est important selon le maire de la ville Ron Huldai.
 
« Nous avons ici beaucoup de jeunes qui sont impliqués dans l’industrie high-tech. Nous avons déjà beaucoup fait pour encourager les entrepreneurs créatifs à s’installer à Tel-Aviv, notamment en mettant à la disposition des entrepreneurs des pépinières d’entreprises qui leurs permettent de travailler en étroite collaboration avec les nombreuses start-up qui ont ouvert des bureaux dans le centre de la ville. Maintenant, nous voulons rassembler tous ces talents pour développer avec eux des stratégies qui rendront la vie plus facile pour tous les résidents. Cela fait partie de notre vision de qui est de rendre tous les services aussi accessibles et ouverts que possible aux habitants de Tel-Aviv » a dit le Ron Huldai.

tel

En Israël les usagers réclament de plus en plus une connexion WiFi dans les transports. La célèbre compagnie Egged a déjà installé la Wifi gratuite dans tous ses autobus.Outre la possibilité de surfer tranquillement sur leur ordinateur ou téléphone portable, les passagers pourront également avoir des renseignements en temps réel sur leur voyage. La connexion sans fils “à bord” permet aux voyageurs de s’occuper pendant le trajet : télétravail, réseaux sociaux, échange de mails, d’échange de documents, visionnages…De leur côté, les passagers devront être munis d’appareils dotés du service de connexion sans fil wifi. 1500 lignes interurbaines sont concernées par ce projet.

Les usagers du réseau ferroviaire israélien bénéficient aussi depuis quelques mois de l’utilisation gratuite d’internet, a révélé, le directeur général de Rakevet Israël, Boaz Tsafrir.. C’est la société Motorola qui a été retenue pour équiper les trains. Par ailleurs, les passagers peuvent acheter des billets “intelligents” et les horaires des trains ainsi que les prix des billets sont affichés sur les smartphones des usagers.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*