| More

Des milliers de personnes participent à la Gay Pride le 10 juin à Tel Aviv

La communauté gay de Tel-Aviv a marqué sa fête annuelle ce vendredi 10 juin 2011. Des milliers de personnes ont envahis pour l’occasion les grandes artères de la métropole côtière pour une parade multicolore placée sous le signe de “l’égalité sociale pour les homosexuels”. Plusieurs axes de circulation étaient fermés.

La police a fermé la rue Bugrashov située entre les rues King George et Ben Yehuda en raison de la Gay Pride qui est partie du parc Meir à 13H30. Des milliers de personnes ont participé à la Gay Pride à Tel Aviv.

Brandissant des bannières aux couleurs arc-en-ciel et des drapeaux israéliens, drag queens, militants des droits civiques, homosexuels des deux sexes aux tenues provocantes et hétérosexuels ont marché dans les rues.

Tel-Aviv est la seule de tout le Proche et Moyen-Orient qui organiste un tél évenement . Depuis 1988, cet événement est marqué chaque année sous les auspices de la municipalité au rythme endiablé des tambours et de la dance music.

La ville est déjà remplie de touristes venus du monde entier .Quelque 5.000 touristes venus de l’étranger, notamment des Pays-bas, de France, de Grande-Bretagne, de Russie et des Etats-Unis se sont joints aux festivités, selon les organisateurs.

Israël possède une véritable démocratie et une société multiculturelle. Israël est au premier plan des droits de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle (LGBT) dans l’ensemble du Moyen-Orient, peut-être dans le monde.

“Je suis à la fois religieuse, mère, femme et lesbienne, c’est ce que je suis”, a déclaré à l’AFP Zehorit Sorek, 34 ans, jupe longue et fichu des juives traditionalistes.
“La religion peut être extrêmement tolérante. C’est la société qui ne m’accepte pas”, a-t-elle soutenu.
Contrairement à Jérusalem, Tel-Aviv a la réputation d’être une cité très libérale du point de vue des moeurs.

Le 10 juin a connu aussi le lancement officiel du festival israélien du film LGBT à la Cinémathèque de la ville. Une production israélienne etait présentée en avant-première, tandis que pendant le reste de la semaine, le festival présentera des films du monde entier.

L’homosexualité n’est plus pénalisée depuis 1988 et certains droits des couples gays ou lesbiens sont reconnus par les tribunaux. Si il y a beaucoup de palestiniens homos qui vivent à Tel-Aviv, c’est uniquement car là-bas qu’ils vivent en sécurité !

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*