| More

Selon un enregistrement vidéo mis en ligne sur des sites islamistes, le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a annoncé que les insurgés islamistes shebab en Somalie avaient rejoint son réseau.

“Je vais annoncer une bonne nouvelle à notre nation islamique qui va (…) embêter les croisés (Occidentaux). C’est que le mouvement shebab en Somalie a rejoint Al-Qaïda”, indique Zawahiri dans cet enregistrement.

Le chef des shebab Ahmed Abdi Godane, alias cheikh Mukhtar Abu Zubaïr, dit à l’adresse de Zawahiri: “Nous nous tiendrons à vos côtés comme de fidèles soldats”.

“Au nom de mes frères moujahidine, chefs et soldats, je promets notre obéissance”, indique-t-il. “Guide-nous sur la voie du jihad et du martyre, dans les pas tracés par notre martyr Oussama ben Laden”, poursuit-il, en référence à l’ancien leader d’Al-Qaïda, tué le 2 mai 2011 par un commando américain au nord d’Islamabad, au Pakistan.

En 2009, déjà les Shebab avaient proclamé leur allégeance à Ben Laden dans une vidéo

Eu égard à la coalition des Shebab somaliens au réseau Al-Qaïda, les Etats-Unis ont aussi annoncé la construction d’une série de bases militaires dans la Corne de l’Afrique et la péninsule arabe. Une mesure qui s’inscrit dans le cadre de leur lutte contre Al-Qaïda qui se renforce en Somalie et au Yémen, indique l’édition du 21 septembre 2011 du Washington Post. Une base de drones va ainsi voir le jour en Ethiopie et une autre sur une île de l’océan Indien.

Une flotte navale internationale composée de bâtiments de l’Union européenne et de l’OTAN sillonne aussi le golfe d’Aden. Le Canada a réaffecté l’un de ses navires de guerre (Le NCSM Fredericton) aux opérations de contre-terrorisme dans le golfe d’Aden et au large de la Corne de l’Afrique à cause des risques d’attaques de la part de l’organisation terroriste Al Qaïda.

Les dirigeants du Kenya, de l’Ouganda et de la Somalie ont convenu en novembre 2011 d’intensifier les efforts de lutte contre les rebelles islamistes somaliens lors de leur première réunion depuis l’envoi de troupes kényanes en territoire somalien à la mi-octobre dernier. Les Shebab contrôlent encore aujourd’hui l’essentiel du centre et du sud du pays.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*