| More

La société pharmaceutique israélienne Teva Pharmaceutical Industries Ltd et le géant américain Procter & Gamble ont signé un accord de partenariat pour vendre leurs produits et développer de nouveaux marchés.

Procter & Gamble leader mondial des produits de grande consommation et le groupe pharmaceutique israélien Teva, numéro un mondial des médicaments génériques, ont décidé de s’allier dans les médicaments sans ordonnance en dehors des États-Unis.

Les groupes israélien et américain vont créer une joint-venture opérant hors Amérique du Nord, dont le chiffre d’affaires annuel dépassera le milliard de dollars.

A ce titre, le géant américain apportera notamment dans la co-entreprise ses marques Vicks, Pepto, et autre Prilosec, aujourd’hui logés dans sa division Santé et bien-être avec quelques autres et principalement actives aux Etats-Unis. La future alliance représente un chiffre d’affaires cumulé de plus d’un milliard de dollars (chiffres 2010). Mais elle vise les 4 milliards à moyen terme.

La transaction devrait être bouclée à l’automne 2011. Trois cent salariés de Procter devraient alors être transférés chez Teva, aux États-Unis.

Le marché des médicaments sans ordonnance est évalué à 200 milliards de dollars et offre un potentiel de croissance intéressant tant pour Procter, qui avait un temps songé à se séparer des siens, que pour Teva. Ce dernier apportera son expertise et sa caution de groupe pharmaceutique et profitera de l’expérience « grande consommation » de son nouveau partenaire, bénéficiant du même coup de ses entrées dans les magasins de type drugstores et épiceries. Objectif affiché : accéder à un premier rang sur plusieurs marchés clef, à l’instar de l’Allemagne, la Russie ou le Brésil.

Procter, spécialiste des biens de grande consommation avec ses marques de couches-culotte Pampers, de biscuits salés Pringle, ou de barres chocolatées Bounty, notamment, avait vendu ses médicaments sur ordonnance à l’été 2009 à l’irlandais Warner Chilcott pour 3,1 milliards de dollars en numéraire.

Pour rappel, le groupe Israélien Teva, leader mondial des génériques, a réalisé un chiffre d’affaires de 16 milliards en 2009 et a annoncé une croissance de 22 % à 6,2 milliards de dollars sur le premier trimestre 2011.

Teva figure parmi le top 35 des laboratoires pharmaceutiques et se classe 1er parmi les laboratoires de génériques dans le monde. 80% du chiffre d’affaires de Teva est dégagé par les Etats-Unis et l’Europe. L’entreprise est cotée au NASDAQ, SEAQ International à Londres, à la bourse de Francfort et de Tel-Aviv.

Ftouh Souhail & LES ECHOS

Leave a Reply

*