Tsahal organise un entraînement en Allemagne simulant les conditions de combat au Liban

L’armée israélienne organise un entraînement en Allemagne simulant les conditions de combat au Liban. Des médias ont révélé  la participation des forces terrestres israéliennes appartenant aux brigades de reconnaissance des unités de parachutistes aux exercices militaires conjoints de l’OTAN, dans les forêts de Bavière sur le territoire allemand.

C’est la première fois qu’environ 300 soldats des forces terrestres israéliennes participaient à des exercices communs sur le territoire allemand, expliquant que les manœuvres terrestres en Allemagne aient devenues une routine pour l’armée israélienne avec des armées étrangères.

Des sources en Israël soulignent que les exercicesdonnent aux parachutistes des forces terrestres israéliennes la possibilité de s’entraîner dans des conditions naturelles (montagne) et des conditions météorologiques (froid et neige) similaires aux conditions prévalant au Liban“.

Les manœuvres visent à entraîner de manière à simuler une confrontation militaire contre le Hezbollah, un ennemi dont personne ne veut le nom publiquement.”

Les exercices se sont déroulés dans la base d’entraînement commune du “Joint Multinational Readiness Centre” en Bavière, près de la ville allemande de Nuremberg, où les lois nazies étaient respectées. Les procès des dirigeants nazis, après la Seconde Guerre mondiale.

Les exercices et les manœuvres “reflètent un changement dans l’armée israélienne et le système d’exercices terrestres conjoints avec des forces et des armées étrangères“, notant que “l’armée est désormais plus encline aux exercices terrestres conjoints avec des armées étrangères et aussi pour organiser des ateliers et des conférences et des exercices militaires communs“.

L’année dernière, des soldats israéliens ont participé à des exercices en Pologne et à Chypre, qui comprenaient des soldats d’autres pays, et à des exercices et à de la formation dans des domaines spécifiques du combat professionnel au sol, y compris des opérations de sauvetage.

Souhail Ftouh