| More

Le directeur des Ressources humaines de Tsahal, le général Avi Zamir, a annoncé cette semaine que l’armée allait désormais aider les soldats isolés en service à financer leur mariage. Près de 5500 seraient concernés.

Les mariages en question devront se tenir à l’Association pour le bien-être des soldats d’Israël à Tel-Aviv, et ne pourront pas dépasser les 130 invités. Tsahal sera également en charge de financer le photographe, la robe de mariée, la suite nuptiale, les faire-part de mariage ainsi que le DJ.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’une série de mesures prises par Tsahal pour essayer de renforcer la motivation des jeunes Israéliens à faire leur service militaire. Les statistiques de Tsahal montrent qu’environ 7 000 jeunes gens par an échappent au service militaire. En 2009, 27 % de l’ensemble des jeunes gens en âge de faire le service ne se sont pas engagés. Par rapport à un pourcentage de 32,8 % en 1991. Pour les jeunes filles, il est relativement facile d’échapper à l’armée car il leur suffit de déclarer qu’elles sont religieuses. Les jeunes gens religieux sont appelés au service, mais peuvent le repousser tant qu’ils étudient la Torah. Les autres se font faire des dispenses par des médecins ou des psychologues.

Parmi les jeunes qui sont exemptés de servir dans l’armée : les jeunes juifs orthodoxes qui étudient dans une école talmudique et qui sont chaque année plus nombreux (10, 8% de l’ensemble des garçons de 18 ans), ceux qui ont un casier judiciaire, les jeunes qui habitent à l’étranger, ceux qui ont reçus une exemption pour raisons médicales et enfin les Arabes citoyens d’Israël.

L’armée israélienne compte dans ses rangs quelque 190 000 conscrits.Tsahal réalise que le potentiel humain reste un facteur essentiel et est affecté par la baisse des soldats au service militaire.

Les soldats des Forces de Défense Israéliennes comptent parmi ses rangs les druzes, et dans une moindre mesure les Bédouins.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*