| More

En raison de craintes pour la sécurité le pèlerinage annuel de La Ghriba a été annule par les autorités Tunisiennes.

Citant le danger de la proximité de la frontière Libyenne, les autorises ont décidé l’annulation pure et simple du pèlerinage qui devait se tenir lors de Lag Ba’omer le 21 mai 2011.

Cette célébration fort populaire attire régulièrement des milliers de pèlerins venant de tous pays y compris Israel.Le pèlerinage de la Ghriba intervient une fois l’an, au 33ème jour du Pessah.

La communauté juive aurait insisté pour maintenir la date prévu du pèlerinage et avait estimé à 6000 le nombre de pèlerins attendus. Le maintien de cette date et la réussite de cet évènement auraient participé à refléter une bonne image de la Tunisie et auraient contribué à la réussite de la saison touristique.

Roger Bismuth, Président de la communauté Juive de Tunisie a déclare que les autorités Tunisiennes avaient déjà décide, après consultations il y a quelques jours, d’annuler l’événement en raison de la précarité de la sécurité.

Dimanche 15 mai 2011, un Algérien et un Libyen, suspectés d’appartenance à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont été arrêtés en possession d’explosifs, à Nekrif (sud), dans la région de Tataouine, à 130 km de la frontière avec la Libye.

la Ghriba, avait été la cible d’un attentat au camion piégé en avril 2002.Vingt-et-une personnes avaient été tuées ,lors de cet attentat revendiqué par Al-Qaïda.Cet attentat, après ceux du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, avait provoqué une nouvelle baisse de participation au pèlerinage. Ce n’est qu’en 2003 que les pèlerins ont repris le chemin à ce pèlerinage annuel .

La Synagogue de la Ghriba, la plus ancienne en Afrique, est située dans le village d’Er-Riadh, de son ancien nom Hara Shria ; lieu où se concentre la communauté juive de Djerba. L’Ile du Sud abritait il y a des décennies de cela la plus grande communauté juive de Tunisie.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*