| More

Le chef du parti islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi a regretté ce Mercredi 26 octobre 2011 que les Tunisiens soient devenus “franco-arabes” dans la pratique du langage, dans une interview à la radio Express FM.

“Nous sommes arabes et notre langue c’est la langue arabe”, a martelé M. Ghannouchi, dont le parti est donné vainqueur des élections du 23 octobre.

“On est est devenu franco-arabe, c’est de la pollution linguistique. Celui qui n’est pas fier de sa langue ne peut pas être fier de sa patrie”, a-t-il ajouté.

Cet intégriste prescrit donc la langue arabe, à elle seule, est susceptible de répondre à tous les besoins des tunisiens à ce nouveau Millénaires

La Tunisie qui se caractérise déjà par la prédominance de la langue arabe, sa jeunesse éprouve visiblement de grandes difficultés dans les langues étrangères. Du scolaire au collège, du lycée à l’université les chances de l’apprentissage et la pratique des langues autre que l’arabe sont malheureusement très faibles.

Les chaînes satellitaires arabes, qui se sont imposées au paysage médiatique arabophone, ont aggravé le probléme en Tunisie . La possibilité de voyages linguistiques coûteux est quasi nulle pour la majorité des jeunes.

Le plus inquiétant est que les islamistes tunisiens comptent renforcer la politique linguistique d’arabisation alors que le pays a besoin d’une jeunesse multilingue, pour satisfaire les grands espoirs dans le marché du travail, le développement de pôles de compétences et stimuler l’innovation en Tunisie. Est ce n’est pas les dirigeants d’Ennahda qui vont valoriser le bilinguisme et le plurilinguisme en école et dans la société.

Les arabistes sont les ennemis de la diversité culturelle. Les nahdistes sont généralement des arabistes traditionnalistes. Ils ont une forte identité arabo-musulmane qui s’oppose aux élites occidentalisées. Le printemps arabe conduit donc à un retour de la langue arabe qui est la seule référence des arabo-islamiques.

Ce chef islamiste d’Ennahda, qui hostile à la Francophonie et prôné le dictat de l’arabe, connaît t-il par hasard que langue arabe qu’on impose dans les écoles ne fait travailler que la moitié du cerveau des enfants ?

L’année dernière des scientifiques israéliens ont identifié pourquoi les populations arabes sont à la traîne au niveau scientifique par rapport aux autres nations.

L’équipe de l’université de Haïfa explique que les gens utilisent les deux parties de leur cerveau quand ils commencent la lecture d’une langue – mais quand il s’agit d’apprendre l’arabe, ils gaspillent leurs efforts!

Les formes des lettres arabes ne demandent, par contre, que l’utilisation du côté gauche du cerveau. L’autre moitié du cerveau devient inutile et ce simple fait rend bien plus compliqué l’apprentissage de cette langue. N’utiliser qu’une seule partie du cerveau quand un être normalement constitué a toujours utilisé ses deux côtés du cerveau, voilà qui explique la régression du monde arabe .

Le Professeur Zohar Eviatar, qui a dirigé l’équipe de recherche, estime que : “Les caractéristiques particulières de la langue arabe font qu’il est difficile pour l’hémisphère droit de participer. Lorsque vous vous lancez quelque chose de nouveau, le cerveau droit doit toujours participer au effort intellectuel ”.

Les chercheurs ont menés leur étude sur 40 étudiants d’université. Elle a été menée en comparaison avec des études similaires sur les lettres hébraïques et les lettres latines (en anglais). Les résultats pour l’anglais et l’hébreu étaient identiques. Les caractères en anglais et en hébreu sont plus faciles à distinguer car il y a clairement des différences entre les signes.

Ce qui est plus problématique dans la langue arabe c’est le manque d’entraînement qu’elle engendre dans une partie du cerveau. Les islamistes d’Ennahda vont encore gueuler au complot sioniste. Mais en vérité le mot “vérité ” est le mot qui fâche.

Le monde arabe est aussi en tête du hit-parade mondial de l’analphabétisme. Sur les 300 millions d’individus qui constituent la population arabe, il y a environ 100 millions d’analphabètes arabes.

Alors M. Ghannouchi de quoi pouvons nous être vraiment fiers en parlant arabe ?

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*