Un exemple de l’humanisme d’Israel : “L’association Un Coeur pour la Paix”.

Depuis septembre 2005, Un Cœur pour la Paix, association à but non lucratif, s’inscrit dans une démarche humaniste au-delà de tout parti pris. « Rapprocher les peuples israélien et palestinien par des actions de santé et d’éducation… ».

Un Cœur pour la Paix permet chaque année à 50 enfants palestiniens souffrant de malformations cardiaques graves d’être opérés gratuitement dans le service de cardiologie pédiatrique de l’hôpital israélien Hadassah de Jérusalem. Ces opérations sont cofinancées à hauteur de 50% par Un Cœur Pour la Paix et 50% par l’Hôpital Hadassah.

A ce jour 278 enfants ont ete pris en charge par des equipes mixtes israelo palestiniennes a l’hopital Hadassah
Le programme d’interventions chirurgicales devrait s’intensifier pour répondre aux besoins en fonction des capacités de financement.

« Un Cœur pour la Paix » a décidé de financer la formation de deux médecins palestiniens à l’échocardiographie. En 2009, un premier médecin est installé à Djénine, dans le nord de la judée Samarie et un second exerce à Bethlehem. Il est devenu possible de dépister précocement les anomalies cardiaques des nouveaux nés.

Pour ce dépistage et pour ce suivi, « Un Cœur pour la Paix » fournit un échocardiographie portable. En Septembre 2010, 192 enfants ont été opérés…

A l’hôpital Hadassah, Dc Jean-jacques Rein, juif francophone Cardiologue et Chef du service de Cardiologie Pédiatrique,opère de plus en plus d’enfants malades. Ensuite, les deux médecins palestiniens assurent le suivi post-opératoire, au plus près des enfants arabes , dans leurs familles.

Le docteur Nael El Laham continue à travailler pour le programme, il effectue notamment 2 jours de dépistage par échocardiographie chaque semaine en Judée Samaire .

Il accompagné à Hébron et Bethlehem, 11 enfants palestiniens examinés en une journée que ce soit dans le cadre de l’hôpital du Red Crescent à Hébron ou dans un dispensaire de Bethlehem.

Le docteur Bishar Marzuk s’est installé en judée Samarie à Bethlehem ou il pratique la chirurgie cardiaque pour adulte.Il travaille un jour par semaine à Hadassah.

Le docteur Salim Ibrahim qui s’est installé dans le nord de la Judée Samarie continue à envoyer ses petits patients se faire opérer à Hadassah.

Un groupe de senateurs vient de se rendre en Israel , ils ont visite Hadassah et rencontre le professeur Rein chef de service de cardiologie pediatrique en charge du programme Un Coeur pour la Paix, pour se rendre compte par eux memes de la realite des possibilites de cooperation israelo palestinienne sur place.

Les membres de l’association Un Cœur pour la Paix sont totalement bénévoles.

Cœur pour la Paix continue à opérer des enfants, à former des médecins palestiniens et à financer l’activité de conseil génétique.

En 2011 ,l’association va intensifier les actions de rapprochement intercommunautaire avec :

* La création de groupe d’information et de prise de parole des mères d’enfants opérés du cœur

* L’organisation d’un atelier réunissant des médecins israéliens, jordaniens et palestiniens sur le thème : State of the art en cardiologie au Proche Orient.

* L’organisation de conférences en Cisjordanie sur la nécessité de dépistage des malformations cardiaques, devant quelle pathologie et quand prescrire une échocardiographie

* L’organisation de journées d’ateliers de cas pratiques

* La continuation de la coopération avec l’hôpital Saint Joseph en mettant l’accent sur la formation d’au moins un médecin femme en plus du technicien actuellement en formation

* La continuation du programme de dépistage en Judée Samarie .

* Une action d’information sur la nécessité de dépistage du cancer du sein

A l’hôpital israélien (et fondé par des sionistes) d’Hadassah (Jérusalem), grâce à l’association « Un coeur pour la paix », des centaines d’ enfants palestiniens âgés en moyenne de sept mois ont été opérés en quatre ans dans le service de cardiologie pédiatrique du Pr Jean-Jacques Rein.

En 2011, environ 300 enfants palestiniens auront besoin d’être opérés », annonce le Pr Rein.

« Nous voulons continuer à former des soignants, augmenter les échographies pour les femmes enceintes (une sur quatre seulement en bénéficie en Palestine) et aider les Palestiniennes atteintes du cancer du sein. »

Invitée au Sénat l’an dernier sous le patronage de Philippe Richert, le Dr Muriel Haim dit son espoir :

« Quand deux mamans, l’une israélienne et l’autre palestinienne sont ensemble dans la même chambre, la maman palestinienne repartira d’Hadassah avec son enfant dans les bras et quelques gouttes de paix dans le coeur » .

Ftouh Souhail

Voir : www.uncoeurpourlapaix.org

2 thoughts on “Un exemple de l’humanisme d’Israel : “L’association Un Coeur pour la Paix”.

  1. heurtebize

    un appel aux pacifistes du monde entier est lancer par des associations pour soutenir le peuple palestinien afin de leur rendre l’accés a l eau et a la terre . une mission est ouverte a tous les bénévoles qui désire s’y rendre , du 8 au 16 juillet 2011. C est aussi et surtout une manifestation pour la paix , la tolérance ou il serait bon d y voir un fort rassemblement de la population juive, car elle aussi soufre au quotidien de la militarisation de son pais .Vous trouverez plus d information sur le site bienvenuepalestine.Je suis maman , et espère de tout coeur que l humanité va s’unir afin de construire un monde de paix pour nos générations future , je crois qu’une révolution pacifiste est possible a nous de s’unir , de jeter les armes pour ne plus y toucher , apprendre a nos enfants le respect , l’amour de la vie ,et non la haine et la destruction;ce sont eux qui construirons le monde de demain a nous de leur ouvrir les yeux sur un avenir fonder la paix et sur la guerre .En espérant que vous diffuserai l information ….Shalom

  2. heurtebize

    erreur de frappe sur la dernière phrase….ouvrir les yeux de nos enfants sur un avenir fonder sur la PAIX et NON sur la guerre….cordialement

Comments are closed.