| More


Après avoir découvert du pétrole et du gaz, voilà qu’Israël pourrait trouver de l’uranium en quantité importante au désert du NÉGUEV

La compagnie Gulliver dirigée par l’ex-chef du Mossad, Méïr Dagan, a annoncé à la Bourse de Tel-Aviv, avoir reçu le feu vert du ministère israélien de l’Energie et de l’Eau pour entamer la prospection d’uranium dans le Néguev, entre Arad et Sodome.

C’est la première fois qu’un groupe israélien est autorisé à rechercher la substance radioactive sur le territoire israélien. L’annonce a fait prendre 7% à l’action du groupe en bourse.

Le ministère de l’Energie israélien a délivré un permis d’un an à Gulliver Energy pour prospecter le précieux métal radioactif, sur une zone de 4 892 km², entre Arad et Sodom.

Le commissaire aux mines du ministère de l’Énergie et de l’eau approuvé une demande de la société israélienne Gulliver pour la recherche de métaux radioactifs (uranium) dans le désert de Judée et du Néguev. Un forage sera mis en route pour calculer le taux d’uranium présent et soumettre ensuite une demande d’extraction

Les prospections seront contrôlées par les sociétés israéliennes Zerah Oil et Gas Explorations.

Comme Zerah ne dispose pas des droits ad hoc, toutes les infos seront transmises à Gulliver qui se chargera de l’exploitation sous la supervision de Dagan, ex boss du Mossad.

A la sortie du Mossad, Dagan s’est parachuté à la tête de Gulliver. Une société immobilière active en Europe de l’Est entrée dans le secteur de l’énergie par le biais d’une fusion récente avec Ginko Oil Explorations, filiale de la Holding Fore Group.(1)

Gulliver détient également 5% de la société d’exploration Zerah Oil qui possède une concession près de la Mer Morte (zone Maya) où un filon d’uranium a été détecté.

Ftouh Souhail

(1) Ginko est spécialisée dans le forage pétrolier et gazier et dispose à ce titre de plusieurs concessions au sud de la mer Morte, dans le désert de Judée et offshore en eau peu profonde entre Tel-Aviv et Haïfa.

Leave a Reply

*