| More

Un nouveau converti à l’islam , sympathisant d’Al-Qaïda, a été arrêté ce samedi 19 novembre 2011 à New York alors qu’il préparait des bombes qu’il comptait utiliser contre la police et des membres de forces armées américaines, a annoncé le maire de New York, Michael Bloomberg.

Cet homme de 27 ans, d’origine dominicaine s’était converti récemment à l’islam. Il avait annoncé son intention de s’en prendre à des militaires américains de retour d’Irak et d’Afghanistan, ainsi qu’à des bureaux de poste et des voitures de police.

Le maire de New York, a convoqué la presse ce dimanche. Selon le New York Times, ce nouveau converti qui est décrit comme un “loup solitaire”, voulait faire exploser une bombe contre des cibles fédérales. Selon les documents transmis par la justice, Jose Pimentel, devra répondre de trois chefs d’inculpation, dont détention d’armes.

Ce n’est pas la première fois que la presse internationale révèle qu’un nouveau converti à l’islam prévoyait des actions de terrorisme.

En janvier dernier, l’attentat à l’aéroport Moscou-Domodedovo a été commis par Razdo budko, un converti à l’Islam. Ce russe converti à l’islam wahhabite, par un imam radical, était un simple étudiant à l’université technique de Piatigorsk (région de Stavropol, Caucase), il a renoncé au christianisme pour passer à l’islam.

En septembre 2007, trois hommes dont deux convertis à l’islam avaient été arrêtés en possession de plus de 400 kg d’explosifs alors qu’ils préparaient des attentats anti-américains dans l’ouest de Allemagne . Ils sont été condamnés en 2010 à des peines allant de 5 à 12 ans de prison.

Aujourd’hui ils sont Allemands, Français, Anglais, Américains… Leurs itinéraires personnels sont souvent similaires. Depuis leurs conversions à l’islam, ils s’y mettent à travailler pour le réseau Al-Qaida. Cela prouve, une fois de plus, que la source du terrorisme est l’éducation islamique et rien d’autre. Pas la culture d’origine, pas le désespoir, pas la discrimination, pas la pauvreté, pas l’injustice, pas l’extrémisme non plus, s’il s’était converti au judaïsme, au bouddhisme ou au christianisme, les chances pour qu’il eût commis un attentat sont nulles.

L’arrestation d’un nouveau converti terroriste ce week-end à New York, soupçonné d’avoir projeté un attentat, rappelle que l’essentiel des réseaux intégristes se développent aujourd’hui au sein des nouveaux convertis en Occident qui attirent moins l’attention (des renseignements généraux) malgré le faites qu’ils sont nombreux à être des sympathisants et des membres d’Al-Qaida, le réseau d’Oussama Ben Laden. L’armée de l’islam qui n’a pas de frontière, compte aujourd’hui sur ses nouveaux musulmans qui sont devenus des guerriers potentiels.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*