| More

C’est toujours un plaisir de revisiter la grandeur technologique d’Israël.

Le Président Shimon Peres et les ingénieurs de « Team Space IL » ont dévoilé la semaine derniére un prototype d’engin spatial miniaturisé.

L’entreprise est crée en 2010 à Tel Aviv-Yafo en Israel. L’équipe Espace IL a été créée après avoir remporter le Prix « Google Lunar X-Prize » .L’objectif – atteindre la lune avec un véhicule sans pilote.

Le prix 20 millions de dollars a été attribué à cette équipe composée de trois jeunes ingénieurs Israéliens. Les trois ingénieurs – Yariv Bash (électronique et informatique), Kfir Damari (systèmes de communication), et Yonatan Winetraub (systèmes par satellite) ont tous des boulots de haut niveau dans le domaine de la science israélienne et du monde de la technologie. Ils sont également chercheurs et professeurs.

Gagnants d’un prix de 20 millions de dollars (le Google Lunar X Prize), ils ont recruté près de 50 bénévoles venus du monde de la science israélienne. Parmi eux, d’éminents spécialistes du Chaim Weizmann Institute. Ils fonctionnent comme une association de chercheur à but non-lucratif. Ils veulent dépenser moins de 5 millions de dollars et lancer leur engin en décembre 2012. L’équipe fera un don de 15 millons de dollars restantes aux profits de l’avancement de la jeunesse d’Israël.

Kfir Damari « Je crois que l’accès bon marché à la lune est une étape cruciale pour l’exploration de l’infini »

« Nous visons la lune, parce que nous croyons que l’impact sur l’éducation d’Israël et l’opinion mondiale vaut bien l’estime à 5 millions USD nécessaires pour atteindre la lune! » déclare ce membre de « Team Space IL »

« Pensez à ce que les missions Apollo ont fait pour la jeunesse américaine dans les années 60 et 70, combien de jeunes enfants étaient influencées par la science et la technologie, et combien d’entre eux ont choisi d’aller le long du chemin la science dans leur vie juste à cause de ce projet. » ajoute le responsable de l’entreprise.

« Nous ne sommes pas fous, mais plutôt un groupe de scientifiques, ingénieurs et spécialistes de l’espace, travaillant ensemble pour atteindre cette tâche extraordinaire de mettre le drapeau d’Israel sur la lune » conclu le jeune chercheur.

L’équipe veut faire d’Israël le 3e pays au monde à atterrir sur la lune.

On peut ainsi comprendre comment Israël est devenu l’un des endroits au monde où la course vers la lune est devenu un objectif national. Israël a été seulement précédé les USA Et l’ex-bloc soviétiques. Quel autre pays de 7 millions d’habitants possède une telle force ? Mais comment avez-vous arrivés à un tel niveau ?

Israël qui nourrit en son sein les esprits les plus brillants (créateurs de start-ups, prix Nobel, génies en informatique…) Israël est devenu en quelques années l’une des puissances mondiales dans le domaine spatial, et tout particulièrement dans le domaine des satellites.

Beaucoup seront sans doute surpris d’apprendre qu’Israël est parmi les super-puissances mondiales en matière de télécommunications satellites. La compagnie israélienne Spacecome a lancé il y’ a quelques jours seulement le 4e de ses satellites de la série Amos, qui sera suivi par le n°5 en 2012, et le Amos 6 en 2014. Cette flotte d’appareils procurera une couverture à la majorité des marchés satellites mondiaux en croissance fulgurante, y compris au Moyen-Orient et en Europe centrale et de l’Est, en Asie et en Afrique. Spacecom se positionnera comme un satellite multirégional touchant plus de 80% de la population mondiale. (1).

Israël est aussi devenu l’un des leaders mondiaux sur le marché des micro-satellites. Mais l’État hébreu voit encore plus grand … ou plutôt encore plus petit, puisque ce sont désormais sur les nano-satellites – pesant chacun moins de dix kilos – que se penchent une bonne partie des spécialistes israéliens de la recherche spatiale. Très bientôt – ils l’affirment – un satellite de la taille d’un carton de légumes pourra être envoyé dans l’espace et donc nous renvoyer, en temps réel, des images très précises de ce qui se passe sur notre chère planète Terre.Il existe une expression en hébreu selon laquelle « le ciel est la limite ». Or, il semble bien que cette expression fasse ici désormais partie du passé …

À Tel-Aviv, métropole bourdonnante, les boîtes de technologies de l’aérospatial pullulent. –En 2009 un israélien a été à l’origine de la découverte d’une planète similaire à la Terre. Membre du programme CoRoT, le professeur Tsevi Mazeh de l’université de Tel Aviv a pu calculer la masse de cette planète depuis La Silla, au Chili. (2).

« Ces dernières années nous avons fait d’immenses progrès dans l’étude des planètes extrasolaires qui se trouvent à des distances énormes de la Terre », explique le professeur israélien. Et d’ajouter : « Il y a 25 ans, nous n’avions pas encore découvert une seule planète de ce type et maintenant nous savons qu’il y a des systèmes de planètes très similaires à la Terre et à notre système solaire. Elles n’attendent que d’être découvertes. »

Une équipe internationale de scientifiques, comprenant 4 astronomes israéliens de l’université de Tel-Aviv et de l’institut Weizman, a réussi à observer des éclats d’étoile de type super-nova, les plus lointaines jamais observées, à 10 milliards d’années lumière. Ils ont rédigé en octobre 2011 un article sur la question dans le Bulletin de la société royale astronomique.

Les Trois jeunes Israéliens de « Team Space IL qui vont atterrir avec un minuscule engin spatial sur la lune exploreront la surface lunaire et transmettront une vidéo en direct (3). Il faudra surtout ne pas oublier de planter le drapeau d’Israel sur la lune histoire de montrer au monde entier la grandeur d’Israel et de la nation juive. Y en a plein qui vont être jaloux.

J’imagine que le Monde arabe décrira ça comme la construction d’une colonie lunaire. Si les israéliens mettent le pied sur la Lune, les arabes vont produire une fatwa déclarant le jihad aux astéroïdes pour soutien aux sionistes.

Bravo aux savants de ce peuple élu. Vraiment, vous méritez d’être les leaders du monde !

Ftouh Souhail

(1) Le satellite de communication “Amos 5” a été lancé et mis sur orbite le 11 décembre 2011 à partir de la base de Baïkonour au Kazakhstan, indique la société “Satellite Communication”. L’engin permettra à la société d’élargir sa gamme de services sur le continent africain en liaison avec l’Europe et le Moyen-Orient.

(2) Appelée CoRoT-7b, cette planète se trouve à quelques 500 années-lumière du système. Solaire. D’un diamètre 1,8 fois plus grand que celui de la Terre, CoRoT-7b a une masse 5 fois plus importante que la Terre. CoRoT-7b gravite à seulement 2,5 millions de kilomètres de son étoile (contre 149 millions pour la Terre).

(3) Pour plus d’informations pour nos lecteurs, le site web http://www.spaceil.com/ ou encore

http://www.youtube.com/user/TeamSpaceIL

Monsieur le Président Shimon Peres inaugure un prototype d’engin spatial miniaturisé “made in Israel”

Leave a Reply

*