| More

En Europe les tribunaux fantoches sont très à la mode. Il y a le BRussells Tribunal et le Russell Tribunal sur la Palestine .L’un est anti-américain et l’autre anti-israélien

Une personnalité belge francophone de premier plan, Pierre Galand, President du mouvement laïque, conseiller du recteur de l’Université Libre de Bruxelles et ancien sénateur P.S présidera dans quelques jours un événement anti-israélien à Londres.

Il s’agit de la seconde session internationale du Tribunal Russell sur la Palestine, qui se tiendra à Londres les 20, 21 et 22 novembre, et qui portera sur les « Complicités des entreprises dans les violations des droits de l’homme, du droit international humanitaire et les crimes de guerre commis par Israël ».

Pierre Galand, ex-sénateur belge, figure sur la liste de parrainage de ce pseudo-tribunal. Ce militant anti-israélien infatigable est l’initiateur du fumeux Tribunal Russell sur la Palestine. Ce détail est intéressant car, lors de la fameuse Conférence mondiale contre le racisme, de Durban, en 2001, il avait précisément défendu cette idée, prônant “la réactivation d’un tribunal des peuples, où l’on puisse identifier l’ensemble des violations dont sont victimes les Palestiniens”.

Le tribunal a “siégé” déjà à Bruxelles et à Barcelone. En Mars 2010 , c’est au nom de Bertrand Russel qu’a été mis en place le premier tribunal qui s’est auto-proclamé pour « juger » les responsables israéliens de la guerre à Gaza. Le tribunal Russel pour crimes de guerre est une création belge qui veut s’occupera des soi-disant « violations dans les territoires palestiniens » (1).

Déjà lors de la session tenue à Barcelone en février 2010, le belge Pierre Galand avait convoqué les Chefs de Gouvernement et Ministres des Affaires étrangères des pays de l’Union Européenne, ainsi que le Président de la Commission européenne, le Président du Conseil Européen, et la Haute Représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité pour la tenue de la session du Tribunal.

Une session spécial etait destinée à diaboliser Israël et à récolter des fonds destinés à nourrir la haine d’Israel. Pierre Galand avait convoqué Barroso, Van Rompuy, Ashton et beaucoup d’autres à venir témoigner contre Israël.

Le tribunal a déjà appelé l’Union Européenne à boycotter Israël, en utilisant des moyens diplomatiques, commerciaux et culturels.

Laxisme des autorités européennes a donné à ces militants racistes la possibilité de s’exprimer librement et faire un lynchage public de l’Etat Juif contribuant ainsi à l’explosion mondiale et sans précédent de l’antisionisme et de l’antisémitisme.Ce triste spectacle était présenté comme une grande victoire contre le “lobby sioniste” par les médias arabes.

Ces auto tribunaux fantoches jugent les uns et oublient les autres .Ils cachent mal une haine de fond qui les motive. Pour les organisateurs de cet événement Israël est perçu comme l’État en trop et donc il est “légitime ” du lui réserver un tel traitement diabolisateur.

Ce soit disant tribunal, n’a aucune valeur juridique mais démontre seulement comment des intellectuels et associations en Europe, n’ont rien d’autres dans la tête que de blasphémer et d’être payé pour le faire par des pays musulmans pour dénigrer le seul pays de la région où la démocratie est une réalité au quotidien.

Ftouh Souhail, Tunis

(1) Conclusions de la premiére Session internationale du TRIBUNAL RUSSELL sur la Palestine Barcelone, 1-3 mars 2010 sur le site du Comité français d’appui au Tribunal : http://www.tribunalrussell-france.org/

Leave a Reply

*