| More

kotel

Au cours des trois derniers mois, le Président de l’Agence juive pour Israël, Natan Sharansky, a passé beaucoup de temps à parler avec des dirigeants et des représentants du peuple juif. Après mûre réflexion et de nombreuses discussions avec les membres de la Knesset et un large éventail de parties prenantes en Israël et en Diaspora, Sharansky présentera ses recommandations au Premier ministre Netanyahu. Sharansky espère que ses recommandations seront acceptées et qu’elles diminueront les tensions accrues au Mur des Lamentations. Sharansky veut que le Kotel sera encore une fois un symbole d’unité pour le peuple juif, et non pas un symbole de discorde et de conflits.

Nous publions la lettre ci-dessous la déclaration du Président de l’Agence Juive, Natan Sharansky : “Un Kotel pour un peuple juif”

————————————————————————————–
Natan Sharansky

“Un Kotel pour un peuple juif”

Chers amis,

Comme beaucoup d’entre vous le savent désormais, au cours des derniers jours, nous avons vu quelques développements importants relatifs à la fonction que le Premier Ministre Netanyahou m’a demandé d’entreprendre, notamment l’élaboration de recommandations sur la question de l’accès au Kotel (Mur des Lamentations).

Après avoir passé plusieurs mois à mener des recherches et des consultations avec les différentes parties prenantes – des membres de la Knesset, des représentants et dirigeants d’organisations juives – nous avons établi trois principes directeurs afin de créer un espace approprié pour une prière égalitaire au niveau de la partie sud du Kotel. Ces principes directeurs sont basés sur la notion d’Un Kotel pour Un Seul Peuple. Cela exige une solution qui respecte le besoin légitime de tous les Juifs de pouvoir prier conformément à leurs traditions. À cette fin, les recommandations proposées se concentreront sur l’accès, l’égalité et l’unité.

Le Kotel a été divisé en deux sections en 1968, peu de temps après qu’Israël ait libéré la Vieille Ville pendant la Guerre des Six Jours. La partie nord a été consacrée à la prière et la partie sud, près du pont des Maghrébins, a été consacrée à l’exploration archéologique. Les fouilles sous la moitié sud du Kotel sont maintenant terminées. Il est temps que nous transformions le Kotel en un site dédié à la prière pour tous, ainsi qu’en un symbole national important.

La partie sud du Kotel deviendrait donc un espace permettant une prière diversifiée et égalitaire. Une place sera construite pour le rendre égal en taille et en hauteur à la zone de prière nord et il resterait ouvert pour la prière 24 heures par jour, sept jours par semaine. Cela permettrait à tout le monde d’y accéder et de toucher le Kotel. Enfin, il y aurait une seule entrée pour l’ensemble du Kotel, permettant à tous les arrivants de choisir la zone dans laquelle ils souhaitent prier, conformément à leurs coutumes et à leurs croyances.

Nous avons une occasion historique de faire du Kotel un symbole de l’unité juive et de la diversité au lieu d’un lieu de discorde et de conflit. Dès qu’elles seront prêtes et finalisées, je dévoilerai toutes mes recommandations.

Shabbat Shalom de Jérusalem,

Natan Sharansky

Leave a Reply

*