| More

 

La société de construction ITZIK TSHUVA GROUP devrait être sélectionnée par les autorités du Kazakhstan pour construire une tour de 38 étages et 381 appartements de luxes à Astana.

 

Une décision formelle dans ce dossier est attendue à la fin du mois. Le contrat est estimé à 33,4 millions dollars.

 

La firme ITZIK TSHUVA GROUP établie à Netanya pilotera ce projet depuis un bureau à Astana. Ce contrat viendrait bonifier le carnet de commandes de cette firme  israélienne qui a réalisé un grand nombre de projets prestigieux  de développement résidentiel, commercial et dans les endroits les plus attrayants d’Israël.

 

 

Avec de nombreuses années d’expérience et de connaissances, cette firme qui réunie des professionnels de premier plan dans le domaine de l’immobilier combine une conception architecturale optimale et un haut niveau de finition grâce à la coopération avec les meilleurs architectes en Israël tels que: Ilan Pivko, Pitzo Kedem, Gidi Bar-Orian, Yair Zik, Gabi Tetro et autres.

 

Tous ses projets sont supervisés par des sociétés de surveillance qui respectent les normes les plus strictes et sont légalement escortés par l’entreprise bien connue Fischer Becher Chen & Co

 

Grâce aux avantages professionnels et techniques accumulés au cours des années, la firme a réalisé des résultats spectaculaires. Les mêmes résultats ont donné à ITZIK TSHUVA GROUP  une grande réputation à la fois aupres des clients et de ses partenaires commerciaux, et a établi son statut de groupe immobilier leader en Israël.

 

Astana une capitale  futuriste

 

Astana qui est la première capitale construite au 21ème siècle se distingue par une architecture résolument avant-gardiste, où se côtoient gratte-ciels, monuments modernistes et espaces verts.

 

L’arrivée massive et soutenue de nouveaux habitants (fonctionnaires et cadres d’entreprises privées originaires d’Almaty et mutés à Astana mais aussi citoyens d’origine modeste attirés par les opportunités d’emploi créées par le développement de la ville) a entraîné une hausse fulgurante des loyers et du prix de l’immobilier. Si de nombreux bâtiments de logement sont actuellement construits, ils sont dans l’immense majorité des cas de « grand standing » et ne sont accessibles qu’aux revenus les plus élevés.

 

Les nouvelles constructions qui apparaissent dans la ville se sont faites souvent au prix de la destruction d’anciens logements et de l’expropriation de leurs habitants ; expropriations souvent faites contre des compensations insuffisantes.

 

Sous les ordres de Nursultan Nazarbayev, le président du Kazakhstan, les nouvelles constructions à Astana sont soutenues par des milliards de pétrodollars. Le résultat est époustouflant : une capitale  futuriste qui connaît une frénésie de construction. Des tours de bureaux et de complexes résidentiels qui poussent autour.

 

Souhail Ftouh 

 

Leave a Reply

*