Une firme israélienne dévoile un système de pompe cardiaque sans fil révolutionnaire

Un cœur artificiel a été développé par une entreprise israélienne,Leviticus Cardio, qui n’a plus besoin de batterie pour accompagner le patient dans ses activités quotidiennes. Le cœur est remplie de charges par une connexion sans fil.

Un dispositif médical révolutionnaire a été dévoilé au public aujourd’hui au Centre national de recherche en chirurgie cardiaque d’Astana, au Kazakhstan. À l’occasion d’une conférence de presse organisée dans le centre de recherche, des experts en insuffisance cardiaque de renom du monde entier ont annoncé la réussite de l’implantation du FIVAD (Fully Implanted Ventricular Assist Device) sur un humain.

Le FIVAD est basé sur une technologie créée par Leviticus Cardio, un fabricant de dispositifs médicaux basé en Israël (1). Il utilise une technologie brevetée de transfert d’énergie coplanaire (TEC) pour alimenter sans fil une pompe cardiaque, un dispositif d’assistance ventriculaire (DAV). Le FIVAD incorpore une pompe cardiaque produite par Jarvik Heart Inc, un fabricant établi de dispositifs d’assistance ventriculaire (2).

Chaque année, des DAV sont implantés chirurgicalement chez des milliers de patients atteints d’insuffisance cardiaque sévère au lieu de procéder à des greffes du cœur. Les DVA doivent être connectés de manière continue à une source d’alimentation, ce qui signifie que les patients doivent avoir un câble sortant de leur corps. En plus de réduire considérablement la qualité de vie des patients, dans plus de 20 % des cas, cela cause des infections qui peuvent mener à une hospitalisation et des complications graves.

Le FIVAD est un DAV entièrement implanté, une pompe Jarvik 2000, alimenté sans fil en utilisant des composantes internes et externes conçues par Leviticus Cardio, ce qui permet aux patients de se déplacer sans aucun obstacle physique pendant jusqu’à 8 heures par jour.

Le FIVAD est également équipé d’un système de secours (Jarvik Heart, connexion par tube post-auriculaire) permettant de passer à une alimentation par câble traditionnelle en cas de panne du système sans fil. Bien que le système de secours a été testé pendant la procédure d’implantation, il ne s’est pas avéré nécessaire depuis ce test d’implantation initial.

Le docteur Yigal Kassif, chirurgien cardiologue à l’hôpital Sheba est l’un des docteurs chargé du développement de société Leviticus Cardio.  Il est aussi le directeur du service de soins intensifs en chirurgie cardiaque au Centre médical Sheba,le plus grand hôpital d’Israël(3).

Quelques heures avant la conférence de presse, un article sur l’implantation du FIVAD a été publié par le prestigieux Journal for Heart and Lung Transplantation (JHLT).

Ce cœur implantable qui utilise le transfert d’énergie inductif électro-magnétique, allant jusqu’à 30 watt, a aussi une faible sensibilité aux environnements métalliques à proximité.

Le cœur est capable de se charger sans fil à travers la Coplanar Energy Transfer (CET), cette nouvelle technologie de transfert de puissance sans fil de Leviticus Cardio, qui est associée à un système d’assistance ventriculaire pour fournir une nouvelle solution pour les patients souffrant des insuffisances cardiaques chroniques (CHF).

Le système supprime complètement le risque d’infection souvent causé par la ligne de transmission transcutanée qui fait saillie de l’abdomen dans les dispositifs d’assistance ventriculaire standard.

Il permet également aux patients de marcher sans équipement externe jusqu’à 8 heures par jour, améliorant ainsi de manière significative la qualité de vie du patient.

Selon le Professeur israélien Nir Uriel : « C’est une amélioration significative de la qualité de vie pour le patient. Il a la liberté de mener sa routine quotidienne sans devoir s’inquiéter du fait d’être connecté à une source d’alimentation via un tube, et il peut oublier pendant quelques heures qu’il est soutenu par un DAVG. Nous, la communauté médicale, les cardiologues, les chirurgiens cardiaques, les coordinateurs de DAV et les patients, attendons cela depuis des décennies. »

 

Michael Zilbershlag, PDG de Leviticus Cardio, et Peter Hinchliffe, président et directeur de l’exploitation de Jarvik Heart Inc., ont déclaré conjointement : « Le système FIVAD change la donne pour toutes les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque sévère. Nous espérons que cette opération réussie sera la première d’une longue série et que notre système offrira bientôt à des milliers de patients la capacité de poursuivre une vie normale, malgré leur maladie. »

Après des années de développement et de tests sur des animaux, le premier implant du FIVAD sur un humain a eu lieu en décembre 2018 au Centre national de recherche en chirurgie cardiaque d’Astana, au Kazakhstan. L’opération fut une réussite. Le patient est sorti de l’hôpital et mène de nouveau une vie normale. Il était présent dans le public pendant la conférence de presse et a ensuite accordé des interviews aux journalistes.

Des médecins kazakhs ont choisi de tester cette innovation israélienne et ils ont pratiqué avec succès une intervention chirurgicale, dont la première était une transplantation cardiaque dans le corps d’un patient pouvant contribuer à améliorer la santé de milliers de patients dans le monde.

Le cœur artificiel est un dispositif destiné à soutenir le ventricule gauche du cœur, chargé de pomper le sang vers tous les membres du corps. Il est généralement implanté dans le corps de patients ne présentant pas de défaut du ventricule droit qui fonctionne bien, dans l’attente d’un donneur du coeur. Chaque année, la greffe de cœur artificiel concerne 10 000 personnes.

Parmi les invités appartenant à la communauté médicale qui ont participé à l’événement, on peut notamment citer le Professeur Mandeep Mehra, professeur de médecine à la Harvard Medical School et rédacteur en chef du Journal of Heart and Lung Transplantation, ainsi que le Professeur Nir Uriel – directeur du département dédié à l’insuffisance cardiaque, aux transplantations et à l’assistance circulatoire mécanique de l’université de Chicago et président du Conseil de l’assistance circulatoire de la Société internationale de transplantation cardiaque et pulmonaire.

Parmi les cardiologues et chirurgiens cardiaques de premier plan ayant participé à la conférence de presse, on peut citer :

Dr Pya Yuriy Vladimirovich – PDG du Centre national de recherche en chirurgie cardiaque d’Astana, au Kazakhstan – chirurgien principal du FIVAD

Professeur Ivan Netuka – Président du service de chirurgie cardiovasculaire, directeur chirurgical du service de transplantation cardiaque et d’ACM chronique de l’Institut de médecine clinique et expérimentale de Prague, qui a participé à l’implantation du FIVAD

Professeur Stephan Schueler – Chirurgien consultant cardiothoracique au Newcastle-upon-Tyne Hospitals Trust et chirurgien cardiothoracique de renom

Professeur associé Jiri Maly – Directeur adjoint / directeur médical de l’Institut de médecine clinique et expérimentale de Prague, qui a participé à l’implantation du FIVAD a déclaré : « Nous sommes vraiment satisfaits de la facilité du positionnement des composantes internes du système de Leviticus pendant l’opération. Nos attentes ont été dépassées durant l’intervention. La simplicité de la chirurgie a indéniablement contribué à la récupération rapide du patient. »

Souhail Ftouh 
plus de informations contactez; Jeremy@jeremyruden.com – (972)-52-4070775

(1) Fondé en 2008, Leviticus Cardio (Leviticus-cardio.com) est un fabricant de dispositifs médicaux dédié à améliorer les résultats thérapeutiques des patients disposant d’un dispositif d’assistance ventriculaire gauche (DAVG) implanté pour le traitement de la fonction cardiaque altérée. La société a reçu des subventions de la part de The Trendlines Group, le principal groupe d’investissement dans les entreprises en phase d’amorçage ou au début de leur phase de développement d’Israël, d’un consortium de spécialistes de la médecine cardiovasculaire de renom, d’investisseurs privés et de l’Autorité israélienne de l’innovation (anciennement le Bureau du scientifique en chef du ministère de l’Économie).

(2) Jarvik Heart, Inc. est une société privée qui développe des dispositifs d’assistance cardiaque miniaturisés pour le traitement de l’insuffisance cardiaque sévère. Fondée en 1988, la société est basée à Manhattan, où elle mène des activités de développement et de fabrication. Le dispositif d’assistance ventriculaire Jarvik 2000® maintient et améliore avec succès la condition de patients en attente d’une greffe ainsi que celle de ceux qui ont choisi le dispositif pour une utilisation à vie.

(3) Le Centre médical Chaim Sheba, souvent désigné comme l’hôpital Tel HaShomer, est renommé dans le monde entier pour ses services hospitaliers, ses domaines de recherche et les soins prodigués aux patients. Il a été créé en 1948, un mois après la proclamation de l’indépendance d’Israël.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.