| More

Web.com Group, une société américaine cotée au NASDAQ, compte ouvrir prochainement un bureau de développement à Tel Aviv.

Installé à Jacksonville, en Floride, Web.com est un fournisseur de services internet et de solutions de marketing web pour petites entreprises dont la valeur boursière s’élève à un peu plus de 1 milliard de dollars US.

L’entreprise compte renforcer sa position en Europe-Moyen-Orient-Afrique.

Le visage du marketing a changé depuis l’avènement de l’internet, et particulièrement depuis le début de ce qu’on peut appeler le Web 2.0. Auparavant, les agences de publicité et les entreprises utilisaient un marketing de masse : campagnes télévisuelles, radiophoniques ou imprimées. Maintenant, tout a changé. La place du marketing de masse a changé. Il n’est pas désuet, mais bien complémentaire au marketing direct. Les solutions de marketing internet sont maintenant plus variées et efficaces les unes que les autres.

Tel-Aviv offre une atmosphère propice à l’innovation.

Le choix d’Israël est une décision justifiée pour Web.com Group, car ce pays dispose de plusieurs  start-up qui innovent et travaillent à la recherche des meilleures solutions de communication d’affaires ( conception Web, marketing digital,service d’hébergement Web,Référencement payant…).

La capitale économique d’Israël offre un environnement propice à l’innovation et aux nouvelles technologies dans ces domaines.La société américaine souhaite profiter  du savoir-faire israélien qui est l’un des plus avancés dans le monde. Tel-Aviv est un eldorado pour les nouvelles technologies dans un pays où l’économie est florissante et où le taux de chômage est tombé à 4,3 %.

La capitale économique d’Israël compte plus de 1 450 start-up, soit la plus forte concentration au monde. Google, Microsoft, Apple et Facebook ont aussi choisi Tel-Aviv pour y installer un de leurs centres de recherche.

Pour encourager les créateurs de start-up, la municipalité de Tel-Aviv met à leur disposition un espace de cotravail au sommet de la Shalom Tower, l’ancien gratte-ciel le plus haut du Proche-Orient. La ville compte 84 pépinières similaires, deux fois plus qu’à Paris.

Pour attirer davantage d’entrepreneurs étrangers, le gouvernement a lanceé en 2017 un visa « spécial start-up » d’une durée de deux ans.

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*