| More

maxresdefault

 

La participation aux concours internationaux ainsi que les distinctions prouvent incontestablement le niveau de maîtrise de la qualité atteint par l’huile d’olive en Israël.

 

Une huile d’olive biologique israélienne produite par le domaine de la famille ”Tamir” a remporté la médaille d’or à la compétition internationale de la qualité de l’huile d’olive « London International Health Olive Oil Competitions 2017 (London IHOOC 2017) », qui a eu lieu le 14 avril 2017 à Londres.

 

Il s’agit d’une huile d’olive extra vierge produite à partir d’une variété aux multiples vertus.

 

La Société de la famille ”Tamir” a décroché cette médaille d’or, alors qu’elle était en concurrence avec 148 autres marques internationales provenant de plusieurs pays, dont les premiers producteurs d’huile d’olive dans le monde, à savoir la Grèce, l’Espagne, l’Italie et le Portugal.

dd34e32172fe0202ef287e574244e1d2_XL

La qualité de l’huile d’olive est évaluée, dans ce concours, par un jury composé d’experts et de dégustateurs internationaux. Les meilleures de ces huiles dites souvent « or jaune », sont celles aux taux d’acidité très bas.

 

Cette huile d’olive produite par cette ferme située dans  Sde Moshe,  un moshav situé au milieu du sud du pays près de la ville de Kyriat Gat, n’a cessé de cumuler les récompenses internationales puisqu’elle a déjà été primée par une double médaille d’or au concours 2013 des 25 meilleures huiles d’olive biologique au monde organisé par le magazine « Bio press » (institution Allemande dans le secteur des produits biologiques) ; et une médaille d’argent au concours suisse 2013 des meilleurs produits du terroir.

Il y a quelques jours en Italie  une autre marque d’huile d’olive  israélienne  a été promue par les lauréats du prix Barbera Oil Mills et Coop Alliance 3.0, où elle a été présentée récemment, lors du 51 ° et Vinitaly Sol & Agro-alimentaire.

Toute une culture s’est tissée en Israël autour de l’huile d’olive et des pressoirs qui la produisaient, une culture qui prend racine dans les fondements des temps anciens, des sources et de la bible – véritable apologie de l’huile d’olive.

En Israël, qualifié dans la bible de “pays qui produit l’olive huileuse et le miel” (Deutéronome 8, 8) ont été découverts des noyaux d’olive vieux de 6000 ans et des dizaines de pressoirs anciens qui témoignent de la présence de nombreuses oliveraies, de l’importance de la fabrication de l’huile dans la vie de la population et dans ses moyens de subsistance ainsi que des habitudes de consommation aux temps anciens.

 

En Israël, le marché de l’huile d’olive est évalué à 750 millions de shekels, et la consommation moyenne par habitant se monte à 2,5 litres par an.

 

Souhail Ftouh

 

2 Responses to “Une huile d’olive israélienne médaillée d’or au « London International Health Olive Oil Competitions 2017»”
  1. […] Une huile d’olive israélienne médaillée d’or au « London International Health Olive Oil Comp… […]

  2. […] y a une quinzaine de jours, une autre variété d’huile d’olive extra vierge, Tamir  avait été médaillée d’or à Londres.  Elle avait en effet remporté la médaille d’or à la compétition internationale de la […]

  3.  
Leave a Reply

*