| More

is-olive-oil-comedogenic-healthybeautiful-1024x683

Encore une huile d’olive israélienne primée. Cette fois, c’est l’huile d’olive «HALUTZA ORGANIC OLIVE OIL » extra vierge, extraite de la variété d’olive israélienne qui provient d’une presse d’olive établie au Néguev, et cultivé dans une zone éloignée, sans pollution, qui remporte une médaille d’or au concours mondial de l’huile d’olive de New York.

HALUTZA qui fabrique l’une des meilleures huiles d’olive en Israël depuis 20 ans, a, en effet remporté cette médaille d’or, le 27 avril, au plus grand concours mondial de l’huile d’olive, organisé jeudi à New York aux Etats Unis.

Israel a été aux premiers rangs aux côtés de l’Italie, l’Espagne, les États-Unis et la Grèce, à ce concours qui a évalué 910 huiles d’olive de 27 pays.

833636cc-1466-4a85-bb2a-d7f77c1187ec_1.a7dad2c95a5f0d950e06fd765250a320

 

La qualité de l’huile d’olive est évaluée, dans ce concours, par un jury composé d’experts et de dégustateurs internationaux. Les meilleures de ces huiles dites souvent «or jaune», sont celles aux taux d’acidité très bas.

HALUTZA est certifié comme organique aux USA. Aucun engrais chimique, pesticides ou herbicides. Elle contient plus de vitamine E que la plupart des huiles, et rivalise avec les meilleures huiles de la Toscane pour ses avantages pour la santé et son goût. Très faible acide, riche en antioxydants et  première pression à froid.

Cette marque n’a cessé de cumuler les récompenses internationales. Cette même marque a été primée en Grèce, début avril 2017 et décroché une médaille de bronze à un concours international “Athena International Olive Oil”, évaluant la qualité de l’huile d’olive.

Il y a une quinzaine de jours, une autre variété d’huile d’olive extra vierge, Tamir  avait été médaillée d’or à Londres.  Elle avait en effet remporté la médaille d’or à la compétition internationale de la qualité de l’huile d’olive « London Olive Oil 2017 », qui a eu lieu le 14 avril dernier à Londres.

Cette distinction, la deuxième en moins d’un mois, ne manquera pas de promouvoir l’image de ce produit phare en  Israel  et à l’étranger, d’autant plus que les concours internationaux sont organisés sous la tutelle du Conseil international de l’huile d’olive.

Pour être reconnu à l’international, il ne faut pas seulement produire, il faut viser la qualité et il faut que cette qualité soit prouvée et reconnue lors des compétitions internationales.

Une centaine de coopérative biologique ont obtenu la certification bio en Israël. Cette conversion est supervisée par l’Institut pour l’écologie de marché (IMO), un organisme suisse accrédité pour certifier les produits biologiques destinés aux États-Unis, à l’Union européenne et au Japon.

La production annuelle d’huile d’olive en  Israël représente en moyenne 37 000 tonnes, fruit du travail de ces agriculteurs. Si les ventes restent faibles comparativement aux plus grands pays producteurs que sont l’Espagne, l’Italie et la Grèce, elles peuvent s’avérer significatives pour les Israéliens.  La récolte des olives reste une tradition très ancrée dans les familles juives, et les agriculteurs bio espèrent que le choix d’une exportation haut de gamme leur permettra développer leurs terres.

Ils cultivent les oliviers sans produits chimiques, en taillant et en labourant plutôt que d’utiliser des herbicides.  Ils ont également eu recours à du fumier de mouton à la place d’engrais chimiques.

La bonne qualité de l’huile d’olive israélienne a commencé à lui ouvrir les portes d’une grande partie du marché mondial, en raison de ses avantages pour la santé.

Face à la demande croissante en produits biologiques et équitables, les Israéliens  ont trouvé un nouveau débouché lucratif pour l’exportation de leurs olives. Israël  exporte pour au moins 32 millions de dollars US d’huile d’olive bio par année.

La chaîne d’épiceries d’aliments naturels Whole Foods de New York et du New Jersey vend désormais de l’huile d’olive haut de gamme israélien.

Souhail Ftouh

 

 

 

Leave a Reply

*