| More

Comme à l’accoutumée, dès lors qu’Israël a enfin entrepris de réagir sérieusement aux longs mois de harcèlement terroriste contre les civils israéliens, les pseudo-humanistes se sont subitement mises en branle avec une rare effervescence. L’intervention israélienne à Gaza a une nouvelle fois mobilisé les partisans du terrorisme à Montréal.

Une coalition de gauchistes québécois, d’altermondialistes, d’immigrants musulmans et de nouveaux convertis à l’islam a tenu une nouvelle manifestation de solidarité avec les terroristes de Gaza ce dimanche 18 novembre 2012.

La coalition affirme que les résidents de Gaza subissent un massacre, en référence à l’opération défensive israélienne qui a été déclenché après la mort de l’une des figures militaires du Hamas, Ahmed Jabari. 

1500 personnes , selon les organisateurs, se sont rassemblées afin de demander l’arrêt de l’opération « Pilier de défense » initiée par Israël le 13 novembre en réponse à des tirs de roquette du Hamas. Autre revendication portée par les dizaines d’associations réunies sous la bannière de solidarité avec Gaza : «  le peuple veut libérer la Palestine ».

Les manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens , syriens, égyptiens et tunisiens , au milieu de bannières telles que « Boycott Israël » ou « A bas Israël ». Aux sympathisants convaincus se sont mêlés au fur et à mesure de nombreux québécois conquis par le message du rassemblement.

Ils soutiennent que ces attaques « se font avec l’appui inconditionnel du gouvernement canadien ». Les députés de Québec solidaire, Françoise David et Amir Khadir, se sont joints à la marche qui a qualifié le Canada comme un pays complice aux « crimes d’Israël ».

Cette situation, qui devient de plus en plus inquiétante, me pousse à poser une question essentielle à ceux qui laissent libre court à leurs émotions dégoulinantes ou encore pire à la haine qu’ils n’arrivent plus à dissimuler : Où étaient tous ces humanistes , qui ont tant de compassion pour les enfants de Gaza et pour les terroristes, ou étaient ces âmes sensibles, ces jeunes Québécois déchaînés par la cause palestinienne, ces vielles dames qui s’exhibent aujourd’hui la larme à l’œil à Montréal quand il fallait dénoncer les crimes, que dis-je,  les génocides perpétrés par les régimes fascistes de Bachar el-Assad ( 40 000 morts et 60 000 blessés en Syrie) et du colonel Mouammar Kadhafi ( 30 000 morts en Libye) ?

Ces gens veulent seulement détourner le regard du monde vers Israël plutôt que sur les massacres en Syrie. De plus 500 Palestiniens au moins ont été tués en Syrie cette année, et pas un seul de ces « pro-palestiniens » n’est descendu dans les rues pourtant !

S’ils ne manifestent pas pour 500 Palestiniens, et qu’ils se mobilisent quand les Juifs se défendent, je vous laisse vous-même conclure : pas un seul de ces manifestants n’est pro-palestinien, ce sont tous, sans exception, de simples antisémites.

Silencieux depuis des années face au pilonnage du sud d’Israël, les manifestations n’ont pas de connaissance suffisante pour reconnaître qu’Israël est le seul pays qui poursuit l’acheminement de marchandises humanitaires vers un territoire qui le lui rend en roquettes et missiles.

Ils ignorent aussi qu’Israël est le seul pays au monde qui distribue des tracts sur Gaza pour le prévenir gentiment les populations civiles qu’il va entamer une opération contre les nids terroristes :

« Eloignez-vous des infrastructures et des terroristes du Hamas afin de ne pas être touchés par nos attaques » disent ces tracts en arabe.

Au moment où Israël lance une opération militaire défensive majeure contre le Hamas à Gaza, nous nous devons d’être unis et de démontrer notre solidarité envers les Israéliens qui sont confrontés quotidiennement à la menace terroriste. 
Israël seule démocratie au Proche Orient, est sous le feu des terroristes depuis des années. Ce pays est garant de toutes les libertés, garant du droit à la liberté d’expression, garant du droit à la liberté religieuse et de l’égalité entre les hommes et les femmes, il a le droit et le devoir de se défendre contre la folie extrémiste des terroristes du Hamas.

Israël, fer de lance dans le combat contre le terrorisme, et dernier rempart de l’Occident contre le danger islamiste, contre l’instauration de la Charia , doit avoir le soutien des États civilisés, comme le Canada . L’État juif est dans son droit légitime de se défendre contre ces actes de terrorisme ignobles. Aucun pays au monde n’agirait différemment.

Ce qui est condamnable par-contre c’est le Hamas, une organisation terroriste refusant toute forme de paix ou dialogue dont le but, tel que stipulé dans sa charte, est la destruction de l’État d’Israël et de sa population. 

Chaque vie humaine a une valeur, sauf pour le Hamas qui n’hésite pas à utiliser la population palestinienne de Gaza comme bouclier humain. Les fanatiques du Hamas lancent délibérément des attaques contre Israël depuis des hôpitaux, des écoles et des zones fortement peuplées, mettant ainsi en péril leurs propres enfants sans aucun scrupule. Le Hamas ne cherche pas à protéger la population palestinienne mais l’utilise à des fins terroristes et politiques. 

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*