Une musulmane recrutée dans une équipe de secours d’israéliens religieux

Là où la tolérance religieuse est une réalité. Pour la première fois, une volontaire arabe d’Umm al-Fahm de confession musulmane rejoint une équipe de secours composée d’israéliens religieux.

Sanaa Mahameed, de Umm al-Fahm, 31 ans, est la première volontaire musulmane israélienne et paramédicale du groupe de sauveteurs “Ichud Hatzalah “, pour la plupart ultra orthodoxes.

En plus de faire son travail quotidien dans la caisse des patients de sa ville d’Umm al-Fahm en tant qu’infirmière et conduisant une ambulance privée, elle a récemment obtenu un permis de conduire pour vélo.

J’aime aider, j’ai un permis de conduire de bicyclette et à cause des embouteillages que je rencontre parfois, en conduisant l’ambulance j’arrive en retard d’une demi-heure“, a-t-elle déclaré au journal Yedioth Ahronoth. “Mon objectif est d’atteindre les blessés le plus rapidement possible”.

L’association secouriste juive Ichud Hatzalah compte 5 000 volontaires répartis dans tout le pays, principalement des juifs ultra-orthodoxes. Aujourd’hui cette organisation estbmodèle de coexistence entre les religions.

La tolérance religieuse, qui façonne même concrètement la vie du pays, le montre l’exemple de Ichud Hatzalah.La coexistence entre les religions est une longue tradition israélienne.

Souhail Ftouh