| More

La chaîne américaine CBS a consacré un numéro spécial de son émission légendaire “60 minutes” à Tel-Aviv. Elle est décrite comme uneville de loisir, jeune et brillante qui bénéficie d’une forte croissance économique.

La « ville qui ne dort jamais » a le vent en poupe ces dernières années. Il faut bien reconnaître que son cocktail de loisirs balnéaires et de plaisirs urbains a de quoi séduire : les kilomètres de plage sont à deux pas des commerces et des hôtels, son atmosphère festive et branchée est à seulement quelques heures depuis la France.Les chiffres sont éloquents : entre les années 2000 et 2010, les arrivées de touristes ont augmenté de 42%.

Le magazine américain National Geographic a classé en 2010 la ville de Tel Aviv dans le top 10 des meilleures villes du monde avec plage, aux côtés de Barcelone, Rio de Janeiro, Nice, entre autres.

On vient pour son climat bien sûr. Avec 300 jours d’ensoleillement par an, la ville peut se vanter de gâter ses amateurs de farniente d’avril jusqu’à la mi-novembre.
Tel-Aviv, la “colline du Printemps”, fondée en 1909, est aujourd’hui la première métropole juive du monde, devant New York. Les dunes de sable où s’installèrent quelques dizaines de familles juives ont vu naître une mégapole de deux millions d’habitants à l’atmosphère californienne.

Tel Aviv est une des villes au monde où l’on trouve le plus de styles architecturaux. Les années 20 et les premières années 30 ont vu s’élever des bâtiments dans tous les styles. On vient à Tel Aviv nottament pour voir ses réalisations de l’architecture Bauhaus, dont elle détient un patrimoine unique au monde. Près de 400 immeubles témoignent de ce mouvement né dans les années 20-30 en Allemagne.La « ville blanche » est aujourd’hui un véritable musée à ciel ouvert classé en 2003 au patrimoine mondial par l’Unesco.

Située au bord de la mer, avec une plage de sable aux airs de Miami (peaux dorées et bikinis inclus), Tel-Aviv regorge de bars, restos, boîtes. On y fait la fête intensément, ses nuits sont survoltées comme pour oublier les tensions du conflit israélo-palestinien. On la dit tolérante, ouverte, sensuelle et bouillonnante. La ville propose une palette complète des tendances des musiques actuelles et les bars ne sont pas en reste. La nuit commence tôt à Tel Aviv et avant qu’elle tombe, les terrasses et les restaurants se remplissent rapidement.

La ville, en plus, n’en finit pas de se refaire une beauté. La plus haute tour du pays, soit 70 étages et 235m, sera construite à Givaa’tayim, à l’est de Tel Aviv, et coûtera un milliard de sheqels. Bientôt une tour de 70 étages .La commission de district de Tel Aviv a adopté, en février 2012, un projet immobilier prévoyant la construction d’une tour de 70 étages à Givataïm, une banlieue bourgeoise de Tel Aviv. Cet immeuble comprendra des centres de conférences, des hôtels et des bureaux, dont ceux de la municipalité de Givataïm.

Le bureau local de planification et de construction de Tel-Aviv a approuvé aussi la construction de 820 nouvelles chambres d’hôtel à Tel Aviv. Cela comprend un hôtel de 600 chambres qui sera construit par Henry Taic sur la rue Ha’Yarkon et un hôtel de 220 chambres, à la place de l’actuel station de police de l’avenue Dizengoff. L’hôtel de 600 chambres comprendra 2 immeubles de 17 étages, là ou l’ancien hôtel Sheraton se trouvait il y a quelques années. En plus des 600 chambres l’hôtel aura bien entendu des salles de banquets, restaurants, cafés, aires de jeux, piscines, parking, spa, etc… L’hôtel sera un 4 étoiles.

L’ancien port de la ville au nord (construit en 1936) a fait l’objet, il y a quelques années, d’une rénovation et les docks ont été entièrement reconvertis pour proposer bars, restaurants et clubs. Néanmoins, le ministre israélien des Transports vient de lancer un nouveau dossier d’importance : renouveler l’activité navale dans le port (namal) de Tel-Aviv sous 2 ans. Pour cela, il lance un nouveau plan qui prévoit que la profondeur du port sera maximisée, que les quais seront agrandis et reconstruis pour permettre à la nouvelle marina d’accueillir au moins 100 grands yachts mesurant une dizaine de mètres de long. Les plus gros navires pourront accoster à l’entrée du port.

Ftouh Souhail

Passez vous aussi vos vacances en Israel et tout de suite contacter l’OFFICE NATIONAL ISRAELIEN DU TOURISME ISRAELIEN
22 RUE DES CAPUCINES
75002 PARIS
Téléphone : 01.42.61.01.97 – Fax : 01.49.27.09.46
Email : isabellez@otisrael.com
Site : www.otisrael.com

Leave a Reply

*