| More

Le général Ido Nechoshtan ( en photo) , ancien chef de l’armée de l’air israélienne « Israeli Air Force », a reçu des mains de son homologue américain une médaille pour les services rendus par Israël aux États-Unis en Afghanistan et en Irak.

Le chef de l’état major de l’armée de l’air américaine, le General Norton Schwartz, a remercié le commandant Nechoshtan pour son rôle dans l’assistance à la stratégie de défense de l’armée de l’air américaine, en Afghanistan et en Irak, et aux programmes mis en place par l’armée de l’air israélienne et son rôle dans l’aide à la reconnaissance aérienne.

Les services du général Ido Nechoshtan ont surtout offerts aux forces américaines, engagées dans la guerre en Afghanistan et dans les zones tribales pakistanaises, la technologie des drones israéliens. Les Israéliens sont en pointe sur la fabrication et l’emploi des drones.

Les raids de ces avions sans pilotes, armés de missiles et télécommandés sont devenus la hantise des jihadistes cachés dans les déserts irakiens ou dans les régions montagneuses aux confins du Pakistan et de l’Afghanistan.

Les troupes de l’OTAN en Afghanistan se sont procurées des véhicules aériens télécommandés “Héron”, fournis par Israel Aircraft Industries (IAI). Redoutable outil de surveillance, ils ont déjà fait leurs preuves au Liban et dans la bande de Gaza et ils sont capables de transmettre des informations fiables même par mauvais temps.

I.A.I. qui collabore activement avec l’US Air Force a aussi fournit des drones fonctionnant avec la tactique tilt-rotor. Les Industries aérospatiales israéliennes (IAI) ont conçus pour les américains un nouvel avion sans pilote (UAV) destiné à assister les forces terrestres dans des missions tactiques. Le drone, dénommé “Panther”, utilise la technologie tilt-rotor qui lui permet de tournoyer en plein air comme un hélicoptère et de voler horizontalement comme un avion.

Parmi les autres nouveaux systèmes mis à la disposition de l’armée israélienne, figure le” Picador”, un hélicoptère sans pilote qui a été initialement mis au point pour la marine. Développé par Aeronautics Defense System (A D S), ” Picador ” est un hélicoptère d’observation sans pilote à voilure tournante pour des missions limitées et rapides d’observation et de localisation des soldats blessés derrière les lignes ennemies. Il est capable de photographier à 360°. Les avancées techniques se situent au niveau de la précision, de la maniabilité et de la vision à distance, grâce à un système original de traitement rapide des données.

Difficile aussi aux forces américaines de se passer de la qualité du matériel israélien lorsqu’il s’agit de la sécurité pour les troupes au sol.

La société israélienne “Malam Team” a équipé les véhicules de l’OTAN en Afghanistan et en Irak Basé dans le kibboutz Sasa en Galilée, la société israélienne est engagée dans la conception, le développement et la fabrication de produits de pointe de protection à blindages balistiques et légers et de systèmes intégrés de survie.

La société israélienne ” Plasan Sasa” a aussi a remporté, en mai 2010, un contrat avec l’armée américaine, via son partenaire Oshkosh. L’entreprise israélienne a en effet été désigner pour la production de 1500 blindés, un contrat qui lui a rapporté 170 millions de dollars. La collaboration de “Plasan” avec l’armée américaine ne date pas d’hier. Depuis l’été 2009, l’entreprise israélienne a fourni 5000 pièces de blindage pour l’armée américaine. “Plasan ” emploie à l’heure actuelle 340 personnes aux États-Unis, dans deux usines différentes.

L’ambassadeur des États-Unis en Israël, Dan Shapiro, a révélé à la 12ème Conférence annuelle de Herzliyah, en février 2012, que la technologie de pointe israélienne en matière de blindage des équipements militaires a permis de sauver la vie de milliers de soldats américains en Irak et en Afghanistan.


Ftouh Souhail

Leave a Reply

*