| More

 

Fancy

 

Israël participera cette semaine  au Summer Fancy Food Show, qui se tient cette année du 26 au 28 juin 2016 à New-York. C’est le plus grand salon annuel des spécialités alimentaires en Amérique du Nord.

 

Il s’agit de sa 62ème édition, qui devrait réunir 2.550 exposants de 55 nationalités différentes et plus de 45.000 visiteurs professionnels (importateurs, centrales d’achats, commerciaux et traders, etc.).

 

Cette année, Israël présentera plusieurs de ses spécialités gastronomiques au Summer Fancy Food Show, après une participation remarquée au SIAL China à Shanghai les 5, 6 et 7 mai dernier.

 

A cette occasion, l’État Juif a réservé un pavillon d’une superficie totale d’exposition de 300 m2 bien situé  au “Jacob Javits Convention Center”, où plusieurs produits du terroir israélien  y seront exposés : le Vin, l’huile d’olive, des dattes, pamplemousses, kumkats, avocats, fraises ou encore le miel biologique, des plantes aromatiques et médicales ainsi que de tomates-cerises.

 

Il a souligné qu’il s’est avéré que le marché américain est devenu la plus importante destination du Vin israélien. En effet, selon le ministère de l’Industrie, les États-Unis d’Amérique représentent le 1er marché pour  le Vin israélien avec 32% du total des exportations en 2015. Les volumes exportés au cours des 5 dernières années ont été multipliés par 4 sur le marché américain. Les Vins  israéliens qui ont été primés ces dernières années avec des distinctions prestigieuses comptent parmi les vins les plus appréciés et les plus recherchés aux États-Unis. On notera aussi que les États-Unis sont le deuxième importateur mondial du vin (88% de ses importations proviennent de trois pays: la France, l’Espagne et l’Australie).

 

Déguster des plats  israéliens

 

 

Au salon, les visiteurs auront aussi l’opportunité de déguster des plats  israéliens préparés par deux chefs de renommée  qui animeront un cooking show au cours duquel ils feront découvrir les différents produits israéliens. Le marché américain est  la plus importante destination des produits israéliens avec 450 millions de consommateurs. D’où l’importance de la participation au salon Summer Fancy Food, qui est le plus grand salon des spécialités alimentaires en Amérique du Nord.

Falafel1

Tout d’abord les visiteurs étrangers découvriront une spécialité qui caractérise Israël c’est le Falafel. Croustillant à l’extérieur, rempli de pois chiches moulus (ou de fèves), le Falafel est à Israël ce que la baguette est à la France. On le mange évidemment dans une pita, avec un peu de salade, des tomates, et de la trina.

houmous-Q

 

 

Il y aura aussi à découvrir le Houmous, cette délicieuse purée de pois chiche, avec une cuillère de tehina (crème de sésame), un filet d’huile d’olive et du zahatar (thym sauvage). Elle se mange avec la pita ou à la cuillère pour les plus gourmands.

Baba-ghanoush

Ensuite il y’aura une présentation du  Baba Ghanoush qui est conçu à partir aubergines cuites. Il se déguste avec un bout de  pita ou des légumes frais.  Ce plat tient bien sa place dans la tradition israélienne et sa notoriété perdure au fil des générations.

couscous-israélien

En plus les visiteurs du Summer Fancy Food auront la possibilité de déguster le couscous israélien (aussi connu sous ptitim) qui prend son origine dans la cuisine nord-africaine traditionnelle. En Israël, on y rajoute quelques ingrédients locaux : les graines de grenade, les poivrons, les courgettes et, bien sûr, des tomates cerise.

shakshuka-1024x683

Durant l’événement on aura aussi la shakshuka, une sorte de mijoté de tomate et de poivrons, le tout dans un poêlon avec deux ou trois œufs cassés. Elle se mange directement dans son poêlon individuel avec de la coriandre bien sûr, mais aussi avec des aubergines grillées ou du fromage et toujours la pita.

borekas-1024x768

Il y aura aussi à découvrir  Le Borekas, ce chausson feuilleté parsemé de graines de sésame se garnit de tout ce qu’on aime, il peut être fourré avec de la purée de pomme de terre, au fromage, au caviar d’aubergine, aux champignons, à la sauce tomate et aux olives (façon pizza). Il en existe même rien qu’aux légumes aromatisés, ou bien à toutes les sortes de fromage : fromage à pâte dure (gouda), bulgare, fêta, cachkaval… Très facile à trouver et rapide à manger, les israéliens le consomment en grand format avec un œuf dur et des olives.

salade-israelienne-1024x682

Enfin la salade israélienne qui est l’élément fraîcheur du repas. Elle se fait avec des tomates, des concombres, des oignons rouges, le tout est coupé en petits cubes et assaisonné tout simplement avec de l’huile d’olive, du sel, du citron et de la coriandre. Elle peut être accompagnée d’houmous.

 

 

 

Des traditions culinaires millénaires

 

Israël est un condensé de tout ce que le monde ashkénaze et séfarade a produit de mieux.

 

Les traditions culinaires d’Israël comprennent des aliments et méthodes de cuisine qui s’étalent sur trois mille ans d’histoire. Avec le temps, ces traditions ont été formées par des influences provenant d’Asie, Afrique et Europe, et des influences religieuses et ethniques, desquelles ont résulté un meeting pot culinaire.

 

 

Les récits bibliques et trouvailles archéologiques fournissent un aperçu de la vie culinaire de la région remontant aussi loin qu’en 968 av. J.-C., aux temps des rois de l’Israël antique. La cuisine des Hébreux était bâtie sur plusieurs produits qui jouent encore un rôle important dans la cuisine israélienne contemporaine. Ces produits étaient connus comme les sept espèces les olives, les figues, les dattes, les grenades, le froment, l’orge et le raisin.

 

Après la destruction du Second Temple et l’exil de la majorité des Juifs de la terre d’Israël, la cuisine juive a continué à se développer dans les nombreux pays où des communautés juives ont existé depuis l’Antiquité, influencée par l’économie, l’agriculture, et les traditions culinaires de ces pays.

 

 

Souhail Ftouh 

 

Leave a Reply

*