| More

 

Le Forum économique mondial (WEF) a dévoilé, dans son rapport annuel sur l’index de l’égalité des genres, que la situation de la femme dans le monde ne fait que se détériorer. L’inégalité entre les genres dans le domaine de l’emploi par exemple a atteint le même niveau qu’en 2008, note la même source.

En effet, ce rapport porte sur  l’évaluation de 144 pays et l’analyse des inégalités entre les sexes dans le monde du travail, de l’éducation, de la santé et de la politique.

Selon les chiffres de cette année, Israel vient à la tête du classement dans sa région en terme d’égalité entre les hommes et les femmes. Elle est classée 44ème, avec un score de 0,721.

La Tunisie, qui est premier pays arabe en terme d’égalité des genres, est classée seulement au 114ème.

La région Moyen-Orient et Afrique du Nord est la moins bien classée de l’indice, avec un écart moyen entre les genres qui s’établit à 40 %. Hormis Israël (44e), les pays les plus performants de la région sont la Tunisie (114e), les Émirats arabes unis (120e) et Bahreïn (126e). La région abrite quatre des cinq pays les moins bien classés au monde en matière d’émancipation politique : le Koweït (129e), le Liban (137e), le Qatar (130e) et le Yémen (144e).

C’est l’Islande qui occupe la première place (0,878), comme étant le premier pays dans le monde en matière d’égalité, suivie par la Norvège et la Finlande.

L’Islande est depuis neuf ans le pays le plus égalitaire du monde dans ce domaine. L’écart entre l’Islande et la Norvège, deuxième du classement, se creuse car tant la Norvège que la Finlande (3e) enregistrent cette année une aggravation de leurs fossés respectifs. Le top 5 est complété par le Rwanda (4e) et la Suède (5e).

Souhail Ftouh 

 

 

Leave a Reply

*