| More

Le ministre de l’Education Guideon Saar a annoncé que le lauréat du prix d’Israël en recherche économique et statistique pour l’année 2012 est le professeur Yoav Binyamini du Technion.

En choisissant le professeur Binyamini pour l’attribution, le Prix d’Israël comité, dirigé par le professeur Bentzion Silberfarb, a déclaré:

«Le professeur Benjamin est un exemple d’un mélange entre un statisticien appliqué, qui contribue à de nombreuses branches de la science dans le monde et en Israël, et le statisticien théorique qui développe de nouveaux outils statistiques. La principale contribution de professeur Binyamini est une approche novatrice et révolutionnaire »

Cette approche a changé la façon dont les problèmes de test qui nécessitent un examen statistique de l’un grand nombre d’hypothèses. Cette approche novatrice, qui, initialement, a rencontré l’innovation, est devenu la méthode la plus populaire pour l’analyse des hypothèses complexes dans de vastes zones de la science.

Toujours dans le domaine de la science, le 7 février dernier , le HPC Advisory Council, une organisation mondiale de premier plan axée sur la recherche, le développement, l’externalisation et l’éducation dans le domaine du HPC (High Performance Computer), soit le “calcul haute performance”, a organisé à l’Université de Tel-Aviv la conférence du “Supercomputing”. Le calcul haute performance consiste en l’utilisation de logiciels d’analyse, de calcul, etc sur des superordinateurs de plusieurs milliers de processeurs. Cette technique du HPC permet d’exécuter plusieurs milliards d’opérations à la seconde pour modéliser des phénomènes complexes, traiter ou qualifier des gros volumes de données.

Ajoutant aussi que le Conseil national pour la recherche et le développement a pointé du doigt à la Conférence sur la sécurité d’Herzliya la dégringolade du statut académique d’Israël. En 2010, Israël se classait 13e mondial pour le nombre de ses parutions scientifiques pour 1000 habitants, alors que dans les années 90, il était premier.

Enfin une petite révolution pour les parents d’élèves israéliens est prévue. Le ministère de l’Education va désormais favoriser l’achat groupé des manuels scolaires qui sont à la charge des élèves ce qui devrait entraîner une diminution conséquente de leur prix.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*