| More

Sur la place du ghetto de Varsovie, au musée de la Shoah de Yad Vashem, a eu lieu ce Mercredi soir la cérémonie officielle de commémoration des victimes de la Shoah, sous le patronat du président de l’Etat Shimon Pérès et du Premier ministre Binyamin Netanyahou.

Parallèlement, une autre cérémonie a démarré à l’institut Massoah du kibboutz Tel Itzhak, en la présence notamment du chef d’état-major de Tsahal, Benny Gantz, du ministre des Renseignements Dan Méridor.

Le président Shimon Pérès a déclaré lors de la cérémonie de Yom Hashoah à Yad Vashem :

”Sur la route pour venir ici, les lumières éclairant Jérusalem se sont soudain transformées en flammes qui ont consumé mon peuple. C’est nous, c’est notre peuple. Un peuple porteur d’une grande lumière. Un peuple porteur de pertes insondables”.

Shimon Pérès a poursuivi son discours pour Yom Hashoah, à Yad Vashem. ”L’Iran est au centre des menaces contre Israël. C’est un centre de terrorisme. Il constitue une menace pour la paix mondiale. Il n’y a pas lieu de réduire les capacités officielles et officieuses d’Israël pour affronter cette menace”, a-t-il affirmé.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a déclaré lors de la cérémonie officielle de Yom Hashoah à Yad Vashem que ”sur cette montagne s’est produite aujourd’hui une grave catastrophe. Comme l’a dit notre président : nous avons perdu un jeune officier, prometteur, Hila Betzaleli”.

Evoquant également la mort du soldat Yehoshoua Hefetz survenue brutalement lors d’un entraînement militaire au sud d’Israël, il a déclaré : ”Nous avons perdu un soldat du génie combattant qui a fait un arrêt cardiaque. Nous présentons nos condoléances aux familles et souhaitons une prompte guérison aux blessés”.

Toujours lors de la cérémonie de Yom Hashoah à Yad Vashem, le Premier ministre Binyamin Netanyahu a déclaré : ”Je crois en notre force à nous défendre. Ceux qui balayent la menace iranienne, comme un caprice ou une exagération, n’ont pas tiré les leçons de la Shoah”.

Le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz a déclaré lors de la cérémonie de Yom Hashoah au kibboutz Tel Itzhak : ”Ce soir, 70 ans après, sur la terre d’Israël, je regarde devant moi et je vois l’incarnation de la force du peuple juif. Le leitmotiv qu’aucun oppresseur n’a jamais réussi à rompre”.

Chaque année, depuis 1951, Yom Hashoah est commemoré le 27ème jour du mois de Nissan du calendrier juif. Il correspond au 13ème jour de la révolte du ghetto de Varsovie, en 1943. Initialement, Yom Hashoah devait avoir lieu le 14 Nissan, qui correspondait au 19 avril en 1943, mais cette date coïncidant avec la fête juive de Pessah

Une cérémonie commémorant le soulèvement du ghetto de Varsovie en 1943, à l’occasion de son 69e anniversaire, se déroulera ce jeudi 19 avril 2012 à Paris, organisée par la Commission du souvenir du Crif et le Mémorial de la Shoah.

Ftouh Souhail

Leave a Reply

*