| More

18194898_1403939352987260_4272546154736993314_n

 

Le Premier ministre a prononcé un discours à l’occasion  de la cérémonie nationale organisée sur le mont Herzl de Jérusalem pendant que le pays commémore Yom HaZikaron, la journée du souvenir des soldats tombés au combat et des victimes du terrorisme.

 

Mr Netanyahu a déclaré qu’Israël n’avait survécu que grâce aux sacrifices faits par les défenseurs du pays.

 

« Nous avons appris à parler de nos aimés au passé, a dit Netanyahu. Moi aussi. C’est un fardeau insupportable. Les blessures du passé et la perte ne se soignent jamais complètement. »

 

Dimanche soir et lundi, Israël  a marqué le deuil avec ces familles, à l’occasion de Yom HaZikaron. Ils se réunissent dans les cimetières, à la maison, pour pleurer et se souvenir de leurs fils et de leurs filles.

 

Le Premier ministre a également promis de travailler au retour en Israël des corps d’Oron Shaul et de Hadar Goldin, deux soldats israéliens tués au combat pendant la guerre de 2014 dans la bande de Gaza. Leurs corps sont détenus par le Hamas, le groupe terroriste qui règne sur Gaza.

 

 

 

 

« Nos vies dépendent toujours de la volonté d’héroïsme et de sacrifice de nos fils et de nos filles, a dit Netanyahu. C’est une condition nécessaire de notre existence. Nous n’avons pas d’autre choix que de continuer à défendre notre pays, même si cela entraîne de perdre les meilleurs de nos enfants. »

 

 

Le président Reuven Rivlin, le président de la Knesset Yuli Edelstein et Benjamin Netanyahu ont déposé des gerbes de fleurs pendant la cérémonie.

 

 

Le jour du Souvenir en Israël (Yom Hazikaron en hébreu), commémore les soldats, morts dans le cadre de la défense de l’Etat d’Israël et les victimes du terrorisme.

 

Les familles endeuillées sont estimées et chéries partout, mais en Israël, l’un des rares pays occidentaux à avoir un service militaire obligatoire

 

 

L’événement le plus marquant lors de cette commémoration est le son d’une sirène qui retentit à deux reprises au cours de la journée. Ce jour-là, les lieux de divertissement sont fermés, les drapeaux en berne et de nombreuses cérémonies ont lieu dans les centres communautaires et autour des monuments commémoratifs en Israël.

18222441_1403156116398917_2780788480954645662_n

Cette journée est marquée tous les ans par des allumages de bougies, de la musique mélancolique à la radio, et les journaux et les programmes télévisés diffusent des sujets sur les morts. À la tombée de la nuit, Israël entamera les festivités Yom Haatsmaout, la fête de l’Indépendance.

 

Souhail Ftouh

Leave a Reply

*