| More

Huit jours après Rosh hachana, c’est le jour du grand pardon. Ce jour là Israël est coupé du monde pendant 25 heures. Le pays est complètement paralysé, tout est fermé et même la TV n’émet pas. Aucune voiture ne circule dans les rues et tout le monde le respecte. Seules les voitures de police sillonnent les rues ainsi que les véhicules de secours.

À l’occasion de la commémoration du « Grand Jour de Réconciliation », tel qu’il est observé actuellement par l’ensemble du Peuple Juif les autorités israéliennes ont décidé d’une fermeture générale de la Judée Samarie du vendredi après-midi à samedi soir, à l’occasion de la fête de Yom Kippour. Les forces de sécurité ont renforcé leurs présences à Jérusalem et dans le nord du pays par crainte d’émeutes et d’affrontements avec les palestiniens lors de la journée de Yom Kippour (Grand Pardon).

Israël à Yom Kippour est une expérience vraiment magnifique. Le pays tout entier s’arrête, pas de voitures, pas de musique, pas de restaurants, pas de téléphone. En ce jour les Juifs font le jeûne et la prière pour le pardon des péchés entre les Hommes et Dieu. C’est aussi le moment de mesurer et de corriger les fautes envers les autres.

Ce grand jour-là, nous voyons souvent des dens pieux pleurer lorsqu’ils répétaient la confession émouvante qui suivait l’énumération des sacrifices exigés par D.ieu pour les péchés d’omission et de commission. Tous les fidèles à travers le monde observent cette fête du Grand Pardon.

En ce jour sublime et grave, la communauté juive du monde entier tend les mains vers les cieux, vers le créateur pour l’implorer de lui pardonner toutes les fautes commises, toutes les méprises, les tentations, le mal qui a été fait intentionnellement ou non à ses semblables.

Ce qui est essentiel, dans le Kippour, c’est l’implication personnelle, surtout avec un jeûne total sans boire ni manger pendant environ 25 heures – les malades en sont dispensés – et d’autres formes d’abstinence (se laver, utiliser des crèmes parfumées, porter des chaussures en cuir, avoir des rapports sexuels). Il y a aussi la dimension familiale et sociale, dans les repas qui précèdent et suivent le jeûne et dans les réunions des familles à la synagogue pour recevoir la bénédiction sacerdotale, donnée par les Cohanim, les descendants d’Aaron.

Kippour, le peuple juif l’a maintenue, même après la chute du Temple, sans discontinuité, dans tous les espaces de sa Diaspora, en mettant l’accent sur la notion du pardon .

Kippour, appelé communément «jour du grand Pardon» est le jour de la ferveur juive par excellence. A cet égard, Kippour est appelé également dans la liturgie juive “le Shabbath des Shabbath”

Cette journée est presque entièrement remplie par la prière à la synagogue : le soir jusqu’à 21h à peu près, et le matin cela reprend vers 8h jusqu’au coucher du soleil, avec une petite interruption d’une heure environ vers 14h. C’est que cette journée est la dernière chance pour implorer le pardon de Dieu ! En ce jour de purification, Israël se reconnaît pécheur et supplie Dieu de lui faire miséricorde.

Comme chaque année, à l’occasion de Yom Kippour, ou le Grand Jour de Réconciliation, nous venons vous souhaiter une bonne fête. Évènement que nous considérons comme le plus important de votre histoire.

Yom Kippour se termine à la sonnerie du chofar dans les synagogues. Le chofar est un instrument de musique à vent utilisé par les juifs depuis l’antiquité, il est fabriqué en corne de bélier.

Que la fête de Kippour soit pour nous tous l’annonce de la fin de la haine dans le monde, et la Paix pour Israël. La haine des Juifs a déjà trop existé, hélas ! Mais, l’espoir a toujours été le bien le plus précieux de l’homme. Ce qui nous a toujours permis d’espérer des jours meilleurs

Ftouh Souhail, Tunis

Leave a Reply

*